FORUMS FSPFB - PÊCHEUR BELGE

Bienvenue dans les forums FSPFB - Pêcheur Belge ...
Nous sommes le 15 Nov 2018, 18:49

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 37 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 14 Déc 2009, 10:30 
Hors ligne

Inscription: 12 Mai 2005, 11:14
Messages: 298
Localisation: Namur
Droit de pêche et réforme de la pêche en Wallonie : quelques précisions importantes

Certains intervenants ont manifesté le souhait d’obtenir, de source sûre, des compléments d’information sur le projet de réforme de la pêche en Wallonie.
Voici donc les grandes lignes de cette réforme relatives au droit de pêche et son exercice, présentés de manière synthétique et claire, pour éviter autant que faire se peut les ambiguïtés :

1. Pour les cours d’eau non navigables, la réforme vise l’implication de tous les détenteurs de droit de pêche (privés, sociétés, communes, provinces…) dans la mise en œuvre de plans de gestion piscicole et halieutique de parcours. Ces plans de gestion de parcours seront élaborés en collaboration avec la fédération de bassin, l’équipe logistique de la Maison wallonne de la pêche et l'administration (Service de la pêche) et seront cohérents avec le plan de gestion de bassin.

2. L’exercice du droit de pêche sera conditionné par l’élaboration et l'application de tels plans (gestion des déversements de poissons adultes ou alevins, grattage de frayères, nettoyage de ruisseaux, pose de boîtes "Vibert"…, choses que font déjà de nombreuses sociétés de pêche en région Wallonne !)

3. S’ils n’ont pas la volonté ou la possibilité de réaliser ces plans de gestion piscicole de parcours, les titulaires privés du droit de pêche (riverains) pourront céder, à titre gratuit, ce droit de pêche à une société de pêche agréée. Cette société aura la charge de l’élaboration et l'application du plan de gestion.

4. Il n’est donc pas question d’enlever, comme certains le préconisaient, le droit de pêche aux propriétaires riverains mais de soumettre celui-ci à des conditions d’exercice qui vont dans le sens d’une approche globale du cours d’eau, ce qu’impose la Directive cadre sur l’eau.

5. Pour les titulaires du droit de pêche de droit moral public (communes, provinces), il y aura obligation de céder le droit de pêche à une société de pêche agréée ou à une fédération agréée par le Gouvernement wallon, à charge pour elle d’élaborer et de contribuer à la mise en œuvre d’un plan de gestion piscicole et halieutique de parcours.

6. Sur les cours d'eau navigables, les plans de gestion piscicoles et halieutiques seront élaborés et appliqués par les fédérations de bassins, avec la collaboration des sociétés existantes selon le même principe que pour les non navigables.

7. Chaque pêcheur est «automatiquement» affilié auprès d’une société agréée ou d’une fédération agréée de son choix. Tous les pêcheurs sont donc égaux, qu'ils pratiquent sur des cours navigables ou non navigables. Ils auront le choix de s'affilier à une des 13 fédérations de bassin et à une des 450 sociétés de pêche. Une seule affiliation suffira pour pêcher n’importe où dans les voies navigables. Rien n’est changé pour les cours d’eau non navigables.

8. Par l'intermédiaire de leur fédération, et/ou de leur société de pêche, ils seront informés des actions menées et à mener, ils pourront participer aux assemblées générales, y exprimer leur avis et s'investir, s'ils le veulent, dans le monde associatif de la pêche. Des statuts types ont été imposés aux sociétés de pêche et fédération. Ces statuts sont beaucoup plus contraignant que ce qu’impose la loi sur les ASBL de façon à garantir une parfaite transparence financière et la possibilité pour tout pêcheur qui le souhaite de s’investir dans la gestion de sa société de pêche.

9. Depuis le 1er Congrès des Fédérations de pêcheurs de Louvain-la-Neuve en 2004, une Commission Technique a ardemment planché sur ce projet de réforme, à la demande de l’administration et du Ministre de l'Agriculture de l'époque. Cette réforme est destinée à mettre nos structures halieutiques et notre gestion piscicole en conformité avec la Directive Cadre sur l’Eau (DCE).

10. Ces travaux ont débouché sur l’élaboration d’avant-projets de textes législatifs, remis dans les mains de l’autorité politique et de son administration depuis septembre 2007. Plusieurs réunions avec l’administration et le cabinet du Ministre ont permis de modifier le texte initial pour intégrer toutes les remarques que l’Administration et le Ministre ont formulées.

11. Cependant, les décisions tardent beaucoup trop aux yeux des représentants des 26 fédérations wallonnes et des sociétés de pêche y affiliées qui se sont tant impliqués dans ce projet de réforme. Aussi, devant cette situation, les membres de la Commission technique d’après congrès ont décidé de faire part de leur mécontentement lors d’une manifestation qui aura lieu le vendredi 18 décembre à 10 h, départ rue des Bourgeois à Namur avec arrêt Chaussée de Louvain et au Cabinet du Ministre Lutgen.

12. Toutes les personnes qui voudraient soutenir cet objectif unique de la réforme de la pêche en Wallonie sont invitées à rejoindre les représentants des fédérations de pêcheurs.
Cette réforme est indispensable à la survie de la pêche en Région Wallonne !


Pêcheurs, il est grand temps de vous mobiliser !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Déc 2009, 12:06 
Hors ligne

Inscription: 16 Déc 2005, 18:55
Messages: 717
Je suppose que la MWP a prévenu toutes les fédés...et que toutes les fédés ont prévenus tout les pêcheurs titulaires du timbre fédérale....(j'en doute), et pour les autres qui ne prennent que le permis RW ?

En fait, il faudrait que cette réforme passe pour que les modes de fonctionnement soit revu et corrigé....car là, je ne vois que des dirigeants très peu en relation avec leur base...et si certain ne vont pas à l'info...l'info ne vient pas à eux....

peut-être qu'un petit livret expliquant déjà l' existence de structure et livré avec le permis serait pas mal....pour en final pouvoir communiquer ce genre d'info à tous...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 14 Déc 2009, 13:35 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Dans l'ensemble ce projet de reforme semble très bon.

Cependant, je crois qu'il pourrait y avoir un problème en ce qui concerne les propriétaires riverains sur les non-navigables.
Cela concerne-t-il tous les propriétaires riverains ou cela s'applique-t-il seulement à partir d'une certaine longueur de rive?
Pour prendre l'exemple de l'Eau d'Heure à Ham sur Heure (mais on retrouve la même situation sur de nombreuses rivières non-navigables comme la Hantes, l'Estinnes, etc.), il existe de nombreux propriétaires riverains possèdant le droit de pêche sur seulement 20 ou 25 mètres de rive. Certains de ces riverains sont pêcheurs mais la plupart ne le sont pas.
Si un riverain, non-pêcheur, ne désire pas participer au plan de gestion et ne souhaîte pas céder son droit de pêche à une société, sur quelle base légale pourrait-on l'obliger à choisir une de ces deux options?.
D'autre part, dans le cas ou un riverain cèderait son droit de pêche à une société, dans les faits il serait souvent impossible à la dite société d'exercer effectivement ce droit.
Si les voisins se trouvant de part et d'autre n'ont pas cédé leur droit de pêche, les membres de la société n'auront pas accès à la rive car il est peu probable qu'un propriétaire ayant cédé son droit de pêche accepte que les pêcheurs traversent sa propriété pour accéder à la rivière.

Claude.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Information importante
MessagePosté: 14 Déc 2009, 21:22 
Hors ligne

Inscription: 12 Mai 2005, 11:14
Messages: 298
Localisation: Namur
CTAC
Commission
Technique
d’Après
Congrès


Namur, le 14 décembre 2009


Réf : CTAC/SW/sw/2009/04


OBJET : SUSPENSION DE LA MANIFESTATION DU VENDREDI 18 DÉCEMBRE


Suite au mot d’ordre de manifestation prévue le 18 décembre en faveur de la réforme de la pêche en Wallonie, les représentants de la MPW, de la FSPFB et de l’UIPW ont été invités en urgence ce lundi 14 décembre fin d’après-midi, à rencontrer Monsieur le Ministre Benoît LUTGEN afin de faire le point sur l’état du dossier.

Cette réunion a permis un échange large et franc au cours duquel Monsieur le Ministre a affirmé sa volonté de faire aboutir la réforme de la pêche rapidement et, dans la mesure du possible, de la rendre applicable au 1er janvier 2011.

A cet effet, le calendrier suivant a été établi de commun accord :

1. Une première rencontre est prévue avant la mi-janvier pour discuter de l’ensemble de la proposition de projet de décret en vue de confronter les points de vue.

2. Fin janvier, les propriétaires riverains privés et publics seront consultés sur le projet.

3. Durant la première semaine de février, les grandes lignes de la réforme seront présentées aux autres associations concernées par le milieu aquatique.

4. Mi-février, il est prévu que la proposition de projet de décret soit présentée pour consultation aux différentes Conseils Supérieurs.

5. Fin février-début mars, cette proposition sera soumise au Gouvernement wallon et ensuite au Conseil d’Etat.

6. Le but est de déboucher sur une version finale du texte, claire et univoque afin que le projet soit déposé par le Gouvernement wallon, dans la mesure du possible, avant les vacances estivales, au Parlement wallon pour sanction par le législateur.

De cette façon, nous pouvons raisonnablement espérer l’aboutissement de la réforme et sa mise en œuvre pour 2011.

Soucieux de privilégier le dialogue et considérant ces avancées qui correspondent aux demandes formulées par la CTAC depuis plusieurs mois, il a été décidé de suspendre la manifestation prévue ce vendredi 18 décembre.


D’ores et déjà, nous vous remercions pour votre mobilisation qui a permis la concrétisation d’un échéancier, ce qui semble rencontrer les attentes des pêcheurs.

Nous vous prions de nous excuser pour les désagréments encourus par cette suspension de dernière minute et nous vous encourageons malgré tout à rester vigilants et mobilisés.

Soyez certains que nous vous tiendrons régulièrement informés du déroulement des réunions évoquées ci-dessus.

Dans ce contexte, une réunion de la CTAC se tiendra en février.



Charlie DUBOURG,
Président de la FSPFB

Serge WASTERLAIN,
Président de la MPW

Emile BATTARD,
Président de l’UIPW


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: La pression
MessagePosté: 15 Déc 2009, 18:40 
Hors ligne

Inscription: 28 Avr 2005, 08:17
Messages: 572
Localisation: Namur
La menace de manifestation semble porter ses fruits 8)

A quand une manifestation de soutient à la fédé haute Meuse ; pour la soutenir dans son combat du Plan de Destruction Piscicole organisé par la Region Wallone ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Juin 2010, 21:01 
Hors ligne

Inscription: 04 Avr 2009, 18:58
Messages: 14
Localisation: Gilly
Aujourd'hui au 3 Juin 2010, où en est-on par rapport au programme auquel s'est "engagé" le ministre?
Le suivi est-il correct?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Juin 2010, 22:07 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonsoir,

Il ne faut pas lui en vouloir , BL, c'est mon patron (et je sais qu'il a d'autres affaires à gérer beaucoup plus importantes que nos "bêtes" affaires de pêche. Alors, SVP, restons un tant soit peu réalistes.
Le 13/06 si je m' 'y rends (ce qui est loin d'être certain) automatiquement mon vôte ira vers une personnalité politique capable de nous garder la tête au-dessus de l'eau.
A la limite, on pourrait dire "entre deux maux, on choisit le moindre...".


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Juin 2011, 01:48 
Hors ligne

Inscription: 22 Nov 2010, 11:43
Messages: 5
M. Vellereille,
BL est peut être votre patron à l'heure actuelle, mais le sera t-'il encore demain?
... surtout avec toutes les incertitudes que nous connaissons à l'heure actuelle en Belgique... même si ce qui est sur la table pour le moment concerne le fédéral.

Personnellement, j'ai suivi de près, un autre dossier (celui du bief de Virginal qui a cédé l'an dernier, suite à des négligences à répétitions), et j'ai tenté, en vain, d'attirer l'attention de notre ministre ayant la pêche dans ses attributions depuis 2004.
Hélas, trois fois hélas, il reste muet comme une taupe.

Pour ceux et celles qui veulent lire ou relire l'entièreté des échanges, c'est très long mais disponible sur CPB à l'adresse suivante... (avec copies de tous les fax, lettres et interventions des différents partis...
http://www.carpistes.com/phpBB3/viewtop ... 54#p175954

Il est vrai que ces derniers temps, à part (sans jeu de mots) ses shows médiatiques lors des diverses ouvertures, comme la truite en mars et l'ouverture générale il y a quelques jours, le bonhomme a de quoi mettre en pratique les exercises de diction que lui a imposé son nouveau logopède...
En attendant, tous les pêcheurs sont impatients et attentifs à cette grande réforme, laquelle est promise à chaque interview depuis près ou plus de 5 ans (à force, je ne sais même plus moi-même)... et qui se trouve à l'analyse depuis 2004 au moins, soit 7 ans déjà.

Personnellement, je suis très circonspect quand à ce qu'elle apportera, car d'une part, obliger les pêcheurs à se fédérer, et leur signifier d'autre part, qu'ils doivent s'acquitter d'une somme bien plus conséquente (on parle de permis oscillants entre 100 et 120 euros pour 3 cannes pour les carpistes) ne va certainement pas faire que des heureux et ne sera certainement pas l'argument qui fera revenir les 60.000 à 80.000 pêcheurs (au bas mot) qui ont déserté le "public" au profit du "privé" ou des berges françaises...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Juin 2011, 00:19 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonsoir,

Comme je le disais dans un autre post, il y a plus d'un an déjà, ce projet de réforme tel qu'il était formulé avait très peu de chance d'aboutir.

Ce n'est pas le fait d'obliger chaque pêcheur à se fédérer ni une augmentation conséquente du prix des permis (selon moi ce sont deux très bonnes choses) qui posent problème. Ce qui est plus discutable, ce sont les points concernant les propriétaires riverains sur les cours d'eau non navigables et c'est pourquoi certaines personnes "influentes" tentent, et jusqu'ici elles ne se débrouillent pas trop mal, de faire capoter ce projet.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Juin 2011, 18:22 
Hors ligne

Inscription: 22 Nov 2010, 11:43
Messages: 5
Bonsoir,
Je respecte votre opinion même si pour ma part, je suis très réticent et sceptique quant à l’intérêt d'obliger les futurs détenteurs de permis de se fédérer(*).
Par contre, je pense également qu'il y aura beaucoup trop d'intermédiaire et donc de structures, lesquelles vont ralentir tous processus décisionnels.

(*) Pourquoi?
- Beaucoup de pêcheurs non-compétiteurs sont très déçus des structures décisionnelles actuelles et des fédérations existantes depuis plusieurs dizaines d'années.
- En effet, ils sont bien souvent à l'origine des mauvais résultats du secteur "public" en terme de permis, très peu d'entre eux sont progressistes et ne considèrent généralement que leur mode de pêche et réagissent très frileusement aux nouvelles disciplines.
Pour avoir pratiqué depuis 45 ans) tous les types de pêche, en passant de la truite, au carnassier, au blanc, à la mer, et maintenant essentiellement la carpe et le silure, je dois reconnaitre qu'ils sont loin d'avoir tort.
- Rien ou très peu a été fait depuis 1954 en terme d'accès aux berges du public.
- Rien ou très peu n'a été fait pour cibler avec précision à des fins de statistiques, les adhérents de chaque discipline. Ainsi pourquoi ne pas avoir prévu un timbre sur les permis afin d'identifier le type de pêcheurs pratiquants dans le public (timbre mouche, truite, blanc, carna, carpe, silure, ...)
- Pourquoi ne pas avoir enquêté sérieusement dans le "privé" afin de voir les raisons qui ont poussé ces pêcheurs a abandonner le "public"?
- Comment peuvent-ils avoir laissé les berges et les cours d'eau de notre belle Wallonie dans un état pareil?
- Pourquoi depuis tant d'années de gestion n'y a t-'il pas eu création d'une structure d'urgence de types: SOS Pollution, SOS Mobilisation, SOS Viandage, ... surtout depuis l'avènement d'internet?
...

Donner à nouveau un blanc seing à ces personnes qui ont pris de très nombreuses mauvaises décisions, ou qui n'en ont pas pris du tout consiste simplement en un éternel recommencement qui ne sera certainement pas de nature à faire revenir les pêcheurs qui ont quitté depuis bien longtemps le "public".


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Juin 2011, 00:37 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonsoir,

Je ne peux pas parler de l'ensemble des fédérations de Wallonie mais pour celle que je connais le mieux (Sambre et Oise) je peux dire qu'elle a toujours fait du bon boulot et a toujours été à l'écoute de ses membre. Mon père a été président d'une société de pêche pendant plus de trente ans et je l'ai accompagné de nombreuses fois quand il se rendait aux réunions de cette fédération. Toutes les décisions étaient prises démocratiquement, après consultation de l'ensemble des représentants des sociétés affiliées.

Il ne faut pas faut pas tenir les fédérations pour responsables du mauvais état des berges, etc.
Une fédération peut proposer, et seulement proposer, certaines choses au pouvoir public mais la décision de donner suite à ces propositions n'appartient qu'à ce dernier.

Pour en revenir à une augmentation substantielle du prix des permis, dont le prix est ridiculement bas actuellement, je crois que ce serait la première chose à mettre en application pour assurer l'avenir de la pêche en Wallonie.
Même si le A passait à 50€ et le B à 100€, je ne pense pas que cela causerait la défection de nombreux pêcheurs. Le prix du permis est un post insignifiant dans le budget annuel d'un pêcheur moyen.

Et même si c'était le cas, et qu'au lieu de 60.000 pêcheurs il n'en restait que 40.000, la pêche en sortirait gagnante malgré tout.
La somme ristournée au FP serait plus importante qu'elle ne l'est actuellement et lui donnerait plus de moyens pour mener à bien les divers projets en faveur de la pêche et, la pression de pêche étant moins forte, cela permettrait une qualité de pêche supérieure :D .

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Juin 2011, 19:39 
Hors ligne

Inscription: 22 Nov 2010, 11:43
Messages: 5
Selon moi, des augmentations conséquentes du prix du permis (selon les prévisions, ± x4 pour le permis A et ± x3 pour le permis B) seront systématiquement synonymes d'une très nette diminution du nombre de permis vendus (entendons nous bien, je n'ai pas dit du nombre de pêcheurs lesquels continueront leur fuite vers la France toute proche et le privé de temps à autre).
Nos adeptes du "public", recensés par le biais du permis, ne sont déjà plus que ± 55.000, alors qu'ils étaient plus de 125.000 il y a 20 ans.
Nous ne sommes déjà plus beaucoup, et en plus pas souvent très unis dans nos gestes et actions car souvent très réticents à accepter les techniques des uns et des autres et égoïstement refermés sur soi-même, alors qu'adviendra t-'il dans le futur si nous ne sommes plus que 40 voire même moins de 30.000 face à des lobby aussi puissants que le VTT, qui s'implantent à nos dépens, notamment par le biais de leur ravels?

Peux-t'on accepter encore longtemps cette gestion à la "bompa" qui nous a conduit si bien dans le mur depuis 20 ans?
Croyez-moi, des jeunes pêcheurs, il y en a de plus en plus en Belgique, et en Europe.
Toutefois, autant sont-ils intéressés par les techniques modernes, autant sont-ils déçus par les actions de nos structures vieillottes et administratives à souhait. Tout cela, sans dire un mot de leurs difficultés et contraintes afin d'accéder aux berges du "public", pour lesquelles on leur demande de payer de plus en plus cher...
Comme notre bon ministre, on peut parler longtemps comme cela (déjà 7 ans qu'il nous ballade celui-la) et donner de très nombreux exemples de tout ce qui fut mal géré, mais le plus fort dans tout ceci c'est qu'on nous dit, in fine... on prend les mêmes mais avec moins de fédé, et on recommence...
C'est vraiment à désespérer...

Ah j'oubliais!
Dans 2 mois, notre cher BL prendra la place de Mme Milquet à la tête de la présidence du CDh, et donc, nous aurons affaire à un autre laron, qui recommencera probablement tout de zéro et qui mettra probablement aussi entre 5 et 10 ans pour nous sortir un autre lapin de son sac...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Juin 2011, 20:33 
Hors ligne

Inscription: 21 Mar 2007, 19:56
Messages: 1147
Localisation: Anvaing, Tournai, Bruxelles
Ferre_sec a écrit:
(selon les prévisions, ± x4 pour le permis A et ± x3 pour le permis B)


Si cela devait se confirmer, à environ 120 € pour un permis B, plus une ou plusieurs cartes de sociétés à environ 80 €, plus le carburant pour rejoindre les Ardennes, ça va sérieusement commencer à peser dans les budgets loisirs de beaucoup...

Je suis bien sur favorable à une augmentation, mais dans des limites raisonnables, et avec la levée d'interdictions aussi stupides (e.a) que celle de réserver l'Ourthe entre Nisramont et Hodister en wading uniquement aux moucheurs.

Pour le reste, entièrement d'accord avec vos arguments.

Quelqu'un connait un club de tricot ? :oops: :( :lol:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Juin 2011, 22:51 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonsoir,

Quand on aime, on ne compte pas...
Pour le tricot, dans presque toutes les entités de la RW, tu peux trouver un club de tricot (et même au crochet :D).

Tu sais, chacun a sa façon de voir les choses. Perso, un WK en Normandie au bar, cela fait deux marées avec trois heures de montant. Quand cela va bien, cela te fait une douzaine de bars de +36 (quand ça va bien, car, quand cela va mal, j'ai déjà fait des capots :D, il n'y pas pas un poisson plus emm... que le bar) .

Si tu comptes bien : 1.100 km A/R + payages, une chambre d'hotel à 89 € + 12 € pour le petit déjeuner (X2 en comptant deux nuitées), plus un petit resto à midi, et........... Deux demi journées de pêche te reviennent facilement à 400€.

Alors, qu'on ne vienne pas dire qu'un permis RW à 100 € serait trop cher.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Juin 2011, 23:54 
Hors ligne

Inscription: 02 Fév 2008, 17:04
Messages: 1664
Localisation: Marche-en-Famenne
l'on pourra déjà dire merci si les permis bénéficient d'une indexation substantiel :roll:

les derniers chiffres que j'ai vu passer annonçaient un permis A à 18€ et des miettes


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Juin 2011, 13:12 
Hors ligne

Inscription: 21 Mar 2007, 19:56
Messages: 1147
Localisation: Anvaing, Tournai, Bruxelles
Je pense en tous cas que l'on devrait s'orienter, comme le dit Didier, vers une augmentation plus que "légère".

Je n'ose imaginer le tollé que déclencherait un triplement du prix des permis.

P.S: pour le club de tricot, j'ai trouvé. Et il n'y a pas de péage 8) pour y aller.

Bonnes pêches !

Guy


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Juin 2011, 22:04 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonsoir,

OK, les Français ont inventé le mot "péage"... Mais, ils ont voulu copier les petits Belges et faire un "francicisme??" :D .
Sinon, etymologiquement "payage" est quand même mieux que "péage" :D :D .

Pour en revenir au vif du sujet, une augmentation "légère" ne servirait strictement à rien, c'est comme mettre une emplâtre sur une jambe de bois.
Tu est chasseur, donc tu connais l'évolution du prix des permis de chasse. Quand on parlait en FB le prix du permis est passé de 6000 à 9000FB, il n'y a eu aucune diminution du nombre de chasseurs à cette occasion.
Et, tu le sais aussi bien que moi, un permis de chasse en lui-même ne te donne aucun droit, il n'existe pas de chasses banales, contrairement à la pêche où le simple permis te permet de pêcher en navigables sans devoir débourser un cent de plus.
S'il ne tenait qu'à moi, j'estimerais très raisonnable de mettre le A à 50€ et le B à 100/150 €, ou , encore plus simple, faire un permis unique à 80/100€.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Juin 2011, 16:33 
Hors ligne

Inscription: 13 Juin 2011, 21:51
Messages: 34
Localisation: Mons
Bonjour à tous,

Je suis nouveau pêcheur en eau publiques depuis cette année. Premier constat: L'état alarmant de la gestion de nos cours d'eaux et ce après deux mois seulement de pratique. Le prix du permis de pêche? C'est vrai qu'il n'est plus adapté aux exigences actuelles, bien évidemment... Mais je pense que le A aux alentours de 25€ et le B (quand même plus élististe...) aux environs des 70-80€ serait déjà une belle avancée et malgré les propos de certains, un effort certains de tous, il ne faudrait pas non plus que l'on nous donne envie de revoir les étangs privés :shock: :shock: :shock: Cela permettrai déjà certains aménagements complètements inexistants aujourd'hui...
Egalement, je suis très surpris de voir ces "segmentations" de pêcheurs désunis par discipline, les moucheurs entre eux, les carpistes, entre eux... Personnelement, je pêche en Canal à la longue canne ainsi qu'au feeder et celui qui voudra pêcher grâce à d'autres techniques et d'autres poissons sera toujours le bienvenu pour poser son sac à côté du mien, on pourra s'échanger des renseignements bien utiles et également, peut-être, se mettre à d'autres pêches par la même occasion. L'appel est bel et bien lancé, unissons-nous, nous ne sommes plus que 50000, divisés en petits groupes par technique! Il est clair que comme cela, aucune pression ne peut être exercée sur les pouvoirs publics!
Une réforme? Oui on en a grandement besoin! Mais pas de simplement augmenter le prix du permis! Le contrôle des espèces telles que le Cormoran, l'amélioration de la qualité de l'eau et donc de la faune halieutique, l'aménagement de réels espaces de pêche, des déversements raisonnés en concertation avec pêcheurs et fédération, pour cela il faut augmenter le prix du permis c'est sûr mais je doute fort que cette augmentation soit affectée réellement aux manquements actuels.
Je vois tant de manquement aux règlements depuis deux mois (certains pêcheurs dans la darse ou je suis reprennent des dizaines de gardons vivants, sans doutes revendus aux étangs du coins, sinon pourquoi vivants?) et aucun contrôle! Je dois moi même à mes risques menacer ces personnes afin de leur faire entendre raison! Voilà la situation bien triste actuellement. Qu'on ne me parle pas d'économique! Il faut des volontés de la part de tous les acteurs, contrôleurs, pêcheurs, autorités... Avec des gens pareils, vous pourriez déverser 1 tonne par an par bief, ils augmenteraient simplement leur cadence :evil: :evil: :evil: et notre permis nous coûterait bien vite bonbon va...
J'espère pouvoir accompagner le monde de la pêche en eaux publiques le plus longtemps possible, car le manque de considération évident des autorités envers les pêcheurs me donne envie de nous défendre! Nous méritons une vraie reforme mais sans toucher aux fondements de ce permis qui sont " la liberté du week-end" de beaucoup d'entre nous!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Juin 2011, 08:29 
Hors ligne

Inscription: 21 Mar 2007, 19:56
Messages: 1147
Localisation: Anvaing, Tournai, Bruxelles
Foudecanaux a écrit:
(certains pêcheurs dans la darse ou je suis reprennent des dizaines de gardons vivants, sans doutes revendus aux étangs du coins, sinon pourquoi vivants?) et aucun contrôle!


N'oublies pas que nous sommes en période d'ouverture carnassiers, et que certains font leurs vifs. Je doute fort que ce soit pour les revendre en étangs privés, vu la "faible" valeur économique du gardon.

Foudecanaux a écrit:
Je dois moi même à mes risques menacer ces personnes afin de leur faire entendre raison!


Attention quand-même, et malgré que tes intentions soient louables: Il n'y a ni limite de taille, ni limite de prises journalières pour le gardon.
Tu n'as donc à mon avis pas à menacer ces personnes, même si, et on peut le comprendre, la situation te choque.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Juin 2011, 15:41 
Hors ligne

Inscription: 13 Juin 2011, 21:51
Messages: 34
Localisation: Mons
En avril et mai la pêche de carnassiers était belle et bien interdite je pense, ces faits ce sont produits durant cette date... Les gars que j'ai vus faire, on les retrouve bizarrement dans les étangs du coin et pas pour pêcher le carnassier!! Sinon, comment expliquer le fait que le gars vient pêcher deux heures, en emporte 60 ou 70 (fameux estomac le gars!!) pour se faire une friture? Je n'y crois guère... Le pillage des cours d'eaux existe, le braconnage aussi d'ailleurs, malheureusement...
Je suis choqué de voir certains pêcheurs être déraisonnable avec les ressources PUBLIQUES qui plus est!! On a pas besoin d'emporter 70 gardons 4x/semaine!! Il faut être raisonnable! Je m'esquinte à traiter les belles brêmes avec douceur afin de les remettre à l'eau immédiatement sans trop les brusquer, de traiter notre milieu halieutique avec le respect qui se doit et certains vident nos canaux et nos rivières, souvent sans permis d'ailleurs! Je n'ai ni bourriche ni matériel prohibé,. je rejette évidemment toutes mes prises il est sûr que la législation y donne droit, on a le droit de reprendre quelques poissons voire sans limites pour les brêmes, gardons mais pas à déraison tout-de-même :evil: :evil: :evil: Les Cormorans sont parfois biens humains lol


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Juin 2011, 20:24 
Hors ligne

Inscription: 21 Mar 2007, 19:56
Messages: 1147
Localisation: Anvaing, Tournai, Bruxelles
Foudecanaux a écrit:
En avril et mai la pêche de carnassiers était belle et bien interdite je pense, ces faits ce sont produits durant cette date...


Celle du gardon était ouverte, et certains préparent leur ouverture carna quelques semaines avant, et stockent leurs vifs en aquarium...

Je n'ai pas assisté à la chose, je ne peux donc pas juger.

Gardons :wink: -nous cependant de tout intégrisme, sinon nous arriverons sous la pression d'autres intégristes à une situation "à la Suisse": "Kill" de tout poisson sorti de l'eau obligatoire.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Juin 2011, 23:49 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonsoir,

Qu'on aime ou pas, la possession d'un permis régulier permet au pêcheur d'emporter un nombre illimité de poissons ne bénéficiant pas d'un quota journalier, c'est la loi et on ne peut rien y trouver à redire. La seule restriction est que le transport des poissons vivants ne peut se faire que dans un récipient ne dépassant pas 12 litres de contenance.

L'usage qu'il en fait ne nous regarde pas, il peut en faire ce que bon lui semble, les manger, les donner, les conserver comme vifs, les remettre dans une pièce d'eau privée ou même les donner aux poules... c'est son droit le plus strict.

Pour ma part, je pêche beaucoup au mort manié et sur les sept mois de la période d'ouverture du carnassier je "consomme" plus de 300 vifs provenant des eaux publiques. Cela peut paraître beaucoup et pourtant, en comptant les pertes inévitables (coup de chaleur, panne de courant, etc.) je suis encore loin du compte et le chiffre de 500 est certainement beaucoup plus proche de la réalité.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Juil 2011, 10:45 
Hors ligne

Inscription: 15 Juin 2007, 17:10
Messages: 1006
Par gestion, des cours d'eau devraient avoir une interdiction totale alors que la pêche y est permise, actuellement. :wink:
Pareille pour la publicité que celà pourrait apporter, des cours d'eau délaissés ou trop petit à permière vue (toujours en étant public) pourrait se retrouver surpêcher part des aménagments qui permetterai une peche plus confortable,... bien des paramètres sont à prendre à prendre en considération sur l'entièreté de la wallonie.
N'oublions pas "que çà n'est que" de la pêche.
D'autre avis rejoingant le mien à propos des flou "volontaires" ??? :mrgreen: :mrgreen:

du document très intéressant avec une attention toute particulière au paragraphe traitant de l'aniléa 6 ??? :mrgreen:

http://www.uvcw.be/impressions/toPdf.cf ... 0,3685.htm
de l'asbl: Union des Villes et Communes de Wallonie.
(document tout frais tout chaud d'aujourdhui??? 01/07/2011 ??? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:)

Même si liées l'une à l'autre, un plan de gestion et la peche sont deux choses distinctes.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Juil 2011, 17:04 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Tu parles d'un document très intéressant :D .

La personne qui a pondu ce document n'a visiblement pas tout compris :D .
Il y est dit que la commune doit organiser le droit de pêche sur les non-navigables mais qu'elle peut déléguer ce droit à la FD ou à une société de pêche en faisant partie.
En fait, le projet stipule que les titulaires du droit pêche de droit moral public, province ou commune, DEVRONT céder ce droit à la FD ou à une société de pêche agréée. Il n'est pas question que la commune organise elle-même le droit de pêche.

Cela est d'ailleurs visible dans le message initial de cette discussion (posté par B. Sottiaux).

Cela étant, cela confirme, même si dans ce cas précis cela part d'une mauvaise interprétation, ce que je disais dans un message précédent :


"Comme je le disais dans un autre post, il y a plus d'un an déjà, ce projet de réforme tel qu'il était formulé avait très peu de chance d'aboutir.

Ce n'est pas le fait d'obliger chaque pêcheur à se fédérer ni une augmentation conséquente du prix des permis (selon moi ce sont deux très bonnes choses) qui posent problème. Ce qui est plus discutable, ce sont les points concernant les propriétaires riverains sur les cours d'eau non navigables et c'est pourquoi certaines personnes "influentes" tentent, et jusqu'ici elles ne se débrouillent pas trop mal, de faire capoter ce projet."

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Juil 2011, 22:57 
Hors ligne

Inscription: 15 Juin 2007, 17:10
Messages: 1006
obligation, perte de droit, réforme,... <== un rapport avec la "tendance" politique actuelle ??? :mrgreen:

les "sociétés" de pêche feraient bien mieux de commencer (j'insiste sur le "commencer")
à appliquer A LA LETTRE, la législation actuelle avant de penser à une qui les arrangeraient. :wink:
des bruits de couloir :?: à moins que ce ne soit l'eau qui véhicule des murmures :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 37 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com
Fatal: Not able to open ./cache/data_global.php