FORUMS FSPFB - PÊCHEUR BELGE

Bienvenue dans les forums FSPFB - Pêcheur Belge ...
Nous sommes le 25 Juin 2018, 09:06

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 375 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15

Etes-vous favorable au retour de la truite Arc-en-Ciel sur l'ensemble du territoire wallon ?
Le sondage s’est terminé le 09 Jan 2006, 13:14
Oui 79%  79%  [ 30 ]
Non 21%  21%  [ 8 ]
Nombre total de votes : 38
Auteur Message
MessagePosté: 30 Juin 2015, 13:00 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Il est tout à fait évident que si l'on ne s'appuyait pas sur une politique de rempoissonnement à grande échelle, laisser la possibilité à chacun de prélever journellement cinq truites à la maille de 22 serait aberrant et même suicidaire, quelques semaines après l'ouverture la plupart des rivières wallonnes seraient pratiquement vides et les quelques farios qui auraient la chance de survivre jusqu'en octobre seraient incapables d'assurer une reproduction suffisante pour la saison suivante.
Au bout d'à peine quelques saisons, la fario aurait disparu de nos cours d'eau.
Même si une truite se promenait avec un panneau "je suis la dernière", cela n'empêcherait pas certains "pêcheurs" de la prélever.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Juin 2015, 13:03 
Hors ligne

Inscription: 24 Mai 2013, 12:40
Messages: 859
Localisation: Hélécine (OPH)
... et d'en être fier, de surcroit.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Juil 2015, 00:19 
Hors ligne

Inscription: 15 Juin 2007, 17:10
Messages: 1000
Vide, désertique, c'est rhétorique ?
Il y a encore toutes les portions interdites de pêche toutes l'année ainsi
que les portions privées à pression de pêche nulle ou presque.
Sans oublier les rivières que les pêcheurs "n'aiment pas".

Maintenant, c'est vrai qu'à toujours pêcher ou l'on bassine puis se retrouver sur
une portion non déversée, à plus forte pression de pêche et prélèvement plus important pourrait choqué,
qu'il y aurait de quoi tombé des nues,
Il y a un monde de différence certes, mais de la à dire "cours d'eau vide" et "désertique".
Çà semble un tantinet exagéré,non ?

Métaphoriquement parlant, à un moment donné, il faut arrêter de parlé toujours passé (avant c'était mieux), couper le cordon avec maman et quitter ses juperrons et faire le grand saut en matière de pêche.

Se donner au maximum, une pêche de concentration primant sur la distraction, y aller avec la NIAK !!!, de la persévérance jusqu' à de l'obstination
et non en chouinant...( çà ne mord pas, c'est vide, je n'aime pas ce coin c'est trop difficile, etc...)
Comprendre que le commerçant de pêche (sous ses airs gentillet) n'est intéressé que par la couleur de votre pognon, qu'il a tout intérêt à ce que vous utilisiez des techniques gourmandes en matériel pour relayer l'efficacité au second plan, etc...etc...
C'est peut-être là le problème, l'utilisation de techniques peu efficaces nécessite de bassiner pour que la clientèle parviennent à toucher du poisson ?
Au même titre qu'il faut faire des lâchés de faisans pour satisfaire le chasseur du dimanche ou les "notes" du carnet ne se résument qu'aux "résultats" des années précédentes.

Comparativement, si l'on n' utilise qu'exclusivement des techniques peu efficaces, cela pourrait donner cette impression de désert, effectivement.

J'en parlais il n'y a longtemps avec un ami pêcheur à qui on ne la lui faisait pas en fario (l'age étant là ) pour donner une idée, il parle plus le wallon autre chose.
Quand je lui explique ce que je lis parfois sur internet, la peche va mal,le fait de relaché le poisson "par respect", etc..., il me dit qu'i arestaye avou tot leu biestreye, i n savou nin petchi è pu cè tot. Tos Ènocint moussî a sot. :lol:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Juil 2015, 08:16 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Sur un point, mais sur un point seulement, je suis d'accord avec Zéry quand il dit :

"Métaphoriquement parlant, à un moment donné, il faut arrêter de parlé toujours passé (avant c'était mieux), couper le cordon avec maman et quitter ses juperrons et faire le grand saut en matière de pêche."

Et, heureusement, c'est ce qui est en train de se passer en Région Wallonne avec le changement de politique en matière de gestion piscicole.

Malheureusement, comme d'habitude, le reste du post est bourré de contradictions.

"Maintenant, c'est vrai qu'à toujours pêcher ou l'on bassine puis se retrouver sur
une portion non déversée, à plus forte pression de pêche et prélèvement plus important pourrait choqué,
qu'il y aurait de quoi tombé des nues,
Il y a un monde de différence certes, mais de la à dire "cours d'eau vide" et "désertique"."


C'est tout à fait illogique.
Comment le prélèvement pourrait-il être plus important sur une portion où l'on ne rempoissonne pas?
De même, il serait étrange que la pression de pêche y soit plus élevée que sur une portion régulièrement rempoissonnée.

"J'en parlais il n'y a longtemps avec un ami pêcheur à qui on ne la lui faisait pas en fario (l'age étant là ) pour donner une idée, il parle plus le wallon autre chose.
Quand je lui explique ce que je lis parfois sur internet, la peche va mal,le fait de relaché le poisson "par respect", etc..., il me dit qu'i arestaye avou tot leu biestreye, i n savou nin petchi è pu cè tot. Tos Ènocint moussî a sot. :lol:


Encore une fois, c'est contradictoire.
D'une part, Zéry dit qu'il faut aller de l'avant et quelques lignes plus loin il cite en exemple un pêcheur qui n'a visiblement pas su évoluer avec son temps et est certainement resté toute sa vie un pêcheur "pour l'assiette" puisqu'il estime, selon Zery, que le fait de relâcher un poisson est une bêtise.

"Se donner au maximum, une pêche de concentration primant sur la distraction, y aller avec la NIAK !!!, de la persévérance jusqu' à de l'obstination
et non en chouinant...( çà ne mord pas, c'est vide, je n'aime pas ce coin c'est trop difficile, etc...)
Comprendre que le commerçant de pêche (sous ses airs gentillet) n'est intéressé que par la couleur de votre pognon, qu'il a tout intérêt à ce que vous utilisiez des techniques gourmandes en matériel pour relayer l'efficacité au second plan, etc"


Là encore, c'est une vision des choses qui ne devrait plus avoir cours actuellement.
Faire passer "l'efficacité" avant le plaisir, c'est en général le point de vue des "pêcheurs" dont le seul but est de prélever du poisson.
Le véritable pêcheur ne cherche pas à tout prix à prélever le maximum de poisson, son but est d'éprouver du plaisir à exercer son loisir.
Cela ne l'intéressera pas à prélever un poisson avec une technique qui ne lui procure aucun plaisir.
Cela dit, le fait qu'une technique soit plus difficile qu'une autre à bien maîtriser ne signifie pas pour autant qu'elle ne soit pas efficace.
Pour s'en convaincre, il suffit de lire le dernier post de Biologiste.
Le fait de prendre une quinzaine de poissons au leurre par ce temps de canicule prouve bien qu'une technique de pêche peut être plus difficile à utiliser que la pêche aux esches naturelles mais que cela ne l'empêche pas d'être efficace quand elle est bien employée.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Juil 2015, 10:35 
Hors ligne

Inscription: 15 Juin 2007, 17:10
Messages: 1000
Vellereille a écrit:
Comment le prélèvement pourrait-il être plus important sur une portion où l'on ne rempoissonne pas?
En prélèvement maximum autorisé, pas en prélèvement réellement effectué.
Sinon vous ne pourriez pas atteindre le quotas maximum, si il ne reste plus que "la dernière avec son panneau".
Vellereille a écrit:
De même, il serait étrange que la pression de pêche y soit plus élevée que sur une portion régulièrement rempoissonnée.

Pourtant dans vos propos vous finissiez de dire le contraire, regardez:
Vellereille a écrit:
laisser la possibilité à chacun de prélever journellement cinq truites à la maille de 22 serait aberrant et même suicidaire,
quelques semaines après l'ouverture la plupart des rivières wallonnes seraient pratiquement vides et les quelques farios
qui auraient la chance de survivre jusqu'en octobre seraient incapables d'assurer une reproduction suffisante pour la saison suivante.
Au bout d'à peine quelques saisons, la fario aurait disparu de nos cours d'eau.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Juil 2015, 11:22 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

La seule chose qui importe, c'est le prélèvement réel sur un parcours donné pendant une saison de pêche.
Sur le parcours d'une société moyenne comprenant une centaine de membres, régulièrement rempoissonné en cours de saison, il tombe sous le sens que le prélèvement sera toujours infiniment plus élevé que sur un parcours sur lequel on ne procède à aucun déversement.
Cela tient de la logique la plus élémentaire.
Sur le parcours de la société, les poissons prélevés sont remplacés régulièrement grâce aux rempoissonnements, ce qui maintient en permanence une densité suffisante. Si la société rempoissonne à hauteur de 1500 kilos de truites à quatre au kilo sur la saison, cela donne 6000 truites potentiellement prélevables.
Sur un parcours sur lequel on ne procède à aucun rempoissonnement, le poisson prélevé n'étant pas remplacé, le nombre de poissons prélevés sera fatalement beaucoup moins élevé.

Il ne faut pas confondre pression de pêche et prélèvement qui sont deux notions tout à fait différentes.
Un parcours sur lequel on ne pratique aucun prélèvement peut très bien subir une pression de pêche beaucoup plus élevée qu'un parcours sur lequel chaque poisson capturé est systématiquement prélevé.
Pour définir la pression de pêche, c'est uniquement le nombre de pêcheurs en action qui compte, qu'ils prélèvent ou non les poissons capturés n'a aucune importance.

Le lien suivant définit assez bien ce qu'est la pression de pêche :


http://www.notre-planete.info/actualite ... s-mefiants

D'autre part l'extrait de mon post cité par Zery a été (volontairement?) tronqué, ce qui en change fortement le sens. La phrase complète était :

"Il est tout à fait évident que si l'on ne s'appuyait pas sur une politique de rempoissonnement à grande échelle, laisser la possibilité à chacun de prélever journellement cinq truites à la maille de 22 serait aberrant et même suicidaire, quelques semaines après l'ouverture la plupart des rivières wallonnes seraient pratiquement vides et les quelques farios qui auraient la chance de survivre jusqu'en octobre seraient incapables d'assurer une reproduction suffisante pour la saison suivante.
Au bout d'à peine quelques saisons, la fario aurait disparu de nos cours d'eau."

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Juil 2015, 13:19 
Hors ligne

Inscription: 15 Juin 2007, 17:10
Messages: 1000
Vellereille a écrit:
Il ne faut pas confondre pression de pêche et prélèvement qui sont deux notions tout à fait différentes.
Deux notions liées un minimum non ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Juil 2015, 17:04 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Ces deux notions, pression de pêche et prélèvement, ne sont pas obligatoirement liées.
Il existe de nombreux réservoirs en France, souvent réservés à la pêche à la mouche mais dans certains d'entre-eux la pêche aux leurres est également autorisée.
La pêche s'y pratique généralement en no-kill.
La pression de pêche y est très forte bien qu'il n'y ait pas ou très peu de prélèvement.
En général, le nombre de pêcheurs est limité et la réservation est obligatoire.
Par exemple, le lac de La Tournerie (11 hectares), en Ariège, est limité à 12 pêcheurs par journée de pêche, ce qui revient à un pêcheur pour un peu moins d'un hectare, ce qui peut être considéré comme une pression de pêche très importante.
Bien que la densité de poissons y soit très élevée (truite et Black-bass) le poisson y est très difficile à leurrer et une technique approximative ou un montage trop grossier y sont totalement inefficaces.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Juil 2015, 19:54 
Hors ligne

Inscription: 15 Juin 2007, 17:10
Messages: 1000
Zery a écrit:
Vellereille a écrit:
Il ne faut pas confondre pression de pêche et prélèvement qui sont deux notions tout à fait différentes.
Deux notions liées un minimum non ?
La question concernait dans le cas du prélèvement; forcément.
Comment, lorsqu'il y a prélèvement, pourrait-il ne pas y avoir de pression de pêche, même minime?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Juil 2015, 20:33 
Hors ligne

Inscription: 20 Juin 2013, 19:14
Messages: 288
Pour la pêche du biologiste désoler mais déjà la façon de prendre en photo ces prises, je trouve cela passer prétentieux et un brin tricheur


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Juil 2015, 20:51 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonsoir,

Qu'il y ai prélèvement ou non, à partir du moment où un pêcheur exerce son loisir, même s'il est le seul à fréquenter ce parcours, il y a une pression de pêche.
Tout est relatif.
Si trois pêcheurs de carnassiers fréquentent régulièrement un bief de cinq kilomètres, on pourra dire que la pression de pêche y est peu importante.
Si vingt pêcheurs de carnassiers fréquentent ce même bief, on dira que la pression de pêche y est très forte.
Le fait que ces pêcheurs prélèvent ou non leurs captures n'a strictement aucune influence sur la pression de pêche.
La seule chose qui compte pour évaluer la pression de pêche est le nombre de fois où un poisson est sollicité par un pêcheur.
Ce n'est pas plus compliqué que ça.

Naturellement, si un pêcheur prélève la plus grande partie de ses captures, cette attitude irresponsable aura pour seule conséquence d’appauvrir le lieu de pêche mais cela ne changera en rien l'importance de la pression de pêche.
Si un seul "pêcheur" fréquente un lieu donné et conserve toute ses captures il exercera une pression de pêche beaucoup moins forte que si ce lieu était fréquenté par dix pêcheurs pratiquant le no-kill intégral.
Naturellement, ce "pêcheur pour l'assiette" causera beaucoup plus de dégât que les dix autres mais ça c'est un autre problème.

Pour Christian50,

Je ne pense pas qu'on puisse affirmer que le fait de publier les photos de ses prises puisse être obligatoirement le fait d'une personne prétentieuse.
De même, pourquoi suspecter qu'il y ai de la triche là dessous?
Je vois absolument pas l'intérêt qu'il y aurait à mentir sur un forum de pêche.
Personnellement, je poste très rarement les photos de mes prises et quand je le fais, c'est généralement dans le but d'illustrer un message.

Maintenant, je dirais simplement que poster des photos de manière excessive peut parfois être énervant pour les autres intervenants car cela alourdit inutilement le forum mais ce n'est quand même pas trop grave :) .

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Juil 2015, 23:06 
Hors ligne

Inscription: 15 Juin 2007, 17:10
Messages: 1000
Zery a écrit:
Si un seul "pêcheur" fréquente un lieu donné et conserve toute ses captures il exercera une pression de pêche beaucoup moins forte que si ce lieu était fréquenté par dix pêcheurs pratiquant le no-kill intégral.
Naturellement, ce "pêcheur pour l'assiette" causera beaucoup plus de dégât que les dix autres mais ça c'est un autre problème.
D'un point de vue extérieur au milieu de la pêche, quel est celui qui donnera la meilleure image d'une pêche respectueuse de l'animal ?
Le pêcheur pour l'assiette ou les 10 pratiquant le no-kill " intégral " ?

No kil "intégral" è ko on mécougnî d'al copète quaz pondu soula. :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Juil 2015, 08:21 
Hors ligne

Inscription: 24 Mai 2013, 12:40
Messages: 859
Localisation: Hélécine (OPH)
Zery a écrit:
D'un point de vue extérieur au milieu de la pêche, quel est celui qui donnera la meilleure image d'une pêche respectueuse de l'animal ?


"Pêche respectueuse de l'animal" rien que ça ça fait marrer, Zery, c'est dans la meme veine que le matador defendant la cause animale, le vegetarien qui élève se propres lapins, ou le militaire pacifiste. Ce't lààl li mécougnî qui l'a pônnu n'esteu ni à l'copèt, don.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Juil 2015, 09:02 
Hors ligne

Inscription: 16 Juin 2013, 10:24
Messages: 226
Bonjour,

bien d'accord avec Monblec, arrêtons cette hypocrisie.

Quoi que l'on décide d'en faire, le garder pour le manger ou le remettre à l'eau, on aura fait souffrir un animal.

Point à la ligne!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Juil 2015, 09:13 
Hors ligne

Inscription: 16 Juin 2013, 10:24
Messages: 226
Autre chose, à propos des photos de Biologiste; je peux comprendre que cela énerve certains.
Alors que pleins de pêcheurs viennent se plaindre du manque de poissons dans différents cours d'eau et des bredouilles à répétitions, le fait de voir ces photos de poissons trophées, pris dans la même période, apparemment, ça peut être frustrant...

Personnellement ça ne me dérange pas.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Juil 2015, 10:02 
Hors ligne

Inscription: 15 Juin 2007, 17:10
Messages: 1000
Attendons de voir ce que Claude en pense.
La question se veut assez simple:
Zery a écrit:
D'un point de vue extérieur au milieu de la pêche, quel est celui qui donnera la meilleure image d'une pêche respectueuse de l'animal ?
La réponse l'est tout autant:
- soit le "pecheur" pour l'assiette
- soit les 10 autres no kill.
Ni plus, ni moins.

Je le reprécise, c'est d'un point de vue extérieur au milieu de la pêche.
Donc ce que pense en général les non-pêcheurs de ceux qui pratiquent la pêche. :wink:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Juil 2015, 13:48 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Une simple réponse par 1 ou 2 ne saurait être donnée à cette question.

Comme chez les pêcheurs, le monde des "non pêcheurs" est composé de personnes possédant des opinions et une sensibilité propres à chacun.

Par exemple :

-les tenants purs et durs de la protection animale seront opposés à toute forme de pêche. Ils détestent les pêcheurs "pour l'assiette" en argumentant (et je ne leur donne pas tout à fait tort) que pêcher pour se nourrir n'est plus une nécessité. De même, ils critiqueront les pêcheurs en no-kill en arguant du fait qu'il se servent du poisson comme d'un objet juste bon à leur procurer du plaisir.
-les écologistes, au sens propre du terme, donneront sans hésiter la préférence aux pêcheurs qui relâchent la totalité de leurs prises car leur impact sur le milieu naturel est nettement moins nuisible qu'un "pêcheur pour l'assiette".
-quant à ceux qui ne font pas partie de ces deux catégories et qui constituent la majorité des "non pêcheurs", en général ils se fichent royalement de la pêche.

Si, malgré tout, je devais dire laquelle des deux catégories offre une meilleure image au sein de la société des non pêcheurs, j'opterais pour ceux qui pratiquent le no-kill.
Cela parce que je suis convaincu que parmi les "non pêcheurs" se sentant malgré tout concernés par la pêche, il existe quand même une majorité de gens dotés d'un minimum d'intelligence et de sens logique.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Juil 2015, 17:33 
Hors ligne

Inscription: 08 Juil 2014, 10:55
Messages: 316
Localisation: Wellin
christian50 a écrit:
Pour la pêche du biologiste désoler mais déjà la façon de prendre en photo ces prises, je trouve cela passer prétentieux et un brin tricheur

Ben moi je trouve que ses poissons sont bien présenté, une façon de mettre ces magnifiques truites en valeur. Je prend des truites 9 fois sur 10 quand je vais pêcher la truite....mais je préfèrerais prendre 10 truites comme lui sur ma saison de pêche que d'en prendre 50-60 de taille moyenne (entre 20 cm et 35 cm) :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Juil 2015, 19:35 
Hors ligne

Inscription: 20 Juin 2013, 19:14
Messages: 288
Hello les gars franchement, pensez ce que vous vouler je n en dormirai pas moins pour autant


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Juil 2015, 00:34 
Hors ligne

Inscription: 15 Juin 2007, 17:10
Messages: 1000
La majorité des personnes préfèreront un animal tué proprement et destiné à être consommé
plutôt qu'un animal maltraité pour le plaisir laissé vivant. :roll: (voir l'exemple en photo ci dessous).
Exemple: la consommation animale, tant que les rayons du supermarché peuvent fournir on se soucie peu du cheptel.
Mais montrez un seul spécimen en souffrance ou maltraité et c'est l'émoi,
ce genre de chose pullule sur les réseaux sociaux.

Christian50:
On montre souvent ce qui est beau et grand et c'est fait pour faire rêver.
On voudrait ne voir que des gros spécimens hors c'est oublier la pyramide des populations de poissons
qui doit être présente pour quelles soient équilibrées harmonieusement.
Pareil pour le no-kill on montre la belle façade mais derrière... la réalité est tout autre.

- abscès aux gueules des poissons
- mutilation par marquage
- écailles arrachées par frottements
- essoufflement inutiles des poissons
- mandibules arrachées
- yeux abimés ou crevés
- nageoires abimées par les prises répétées, il faut savoir que celles des fario sont fragiles
et l'on retrouve souvent des nageoires fendues de l'extérieur vers le corps du poisson, cela est dut aux manipulations
- poisson trop serrés en main
- etc...
- pour illustrer les propos, en exemple, un poisson de la vesdre avec un durcissement et épaississement des lèvres, occasionné par les prises inlassablement répétées.
La lèvre supérieure est fortement abimée par les piqures d'hameçons (les endroits violacés de la lèvre supérieure)
elle est même fendue à un endroit foncé à gauche près du nez de poisson
les dents proches du bord des lèvres ont disparu. :roll:
PHOTO
Comparativement à la photo, sur cette même rivière, j'en ai sorti dans des états bien plus pitoyable à cause du no-kill et de ses abus.
Hors on ne montre pas ce genre de poisson en tapant truite vesdre sur u moteur de recheche bien connu. Ceux qui pronent le no kill ne vont pas ce mettre une balle dans le pied.

Malgré l'évidence même, des personnes prétendront que les cours d'eau seraient vides sinon.
Balivernes, c'est en fait de la mauvaise fois en plus de révéler à demi-mots leur incapacité à pêcher des poissons là ou les autres (les "viandards") en prennent. Étonnement, ces derniers reviennent aux mêmes places et en prennent encore et toujours, souvent accompagnés d'un air à la fois modeste mais nargueur.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Juil 2015, 10:08 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Zery,
Comme, à ton habitude, tu t'obstines à nier l'évidence et à tout mélanger pour en faire une soupe immangeable, je ne vois pas beaucoup d'intérêt à continuer à t'expliquer des choses qui sont visiblement hors de portée de ta compréhension.

De toute façon, les intervenants de ce forum ont largement eu le temps de comprendre ta façon de fonctionner.

En fait, je suis persuadé qu'au fond tu te fiches pas mal de l'environnement, tu es simplement un viandar qui veut prélever à tout prix le maximum de poisson et dans ce but, tu pars du principe que "la fin justifie les moyens" quitte à employer des techniques "limites" ou même, comme tu l'as déjà dit par le passé, aller jusqu'à profiter d'un "temps à ne pas mettre un garde dehors" pour voler le fruit du travail des membres d'une société de pêche.
Ton dénigrement systématique des pêcheurs responsables qui essaient de pratiquer leur loisir en causant le moins de dégât possible, n'est en fait qu'une tentative maladroite de justifier ta façon de faire.

Pour bien cerner ton personnage, il suffit de voir ce post : viewtopic.php?f=4&t=23286

Tu sembles avoir une certaine admiration et partager la façon de voir les choses du "héro" de cette vidéo.

Pourtant, sous des dehors d'amoureux de la nature, ce type n'est en fait qu'un pillard seulement intéressé par le profit qu'il peut en tirer.
Il pêche à la foëne en sachant très bien que pour chaque poisson capturé il en blessera gravement plusieurs qui n'auront aucune chance de survie, il pêche les grenouilles au pompon rouge qui est également un moyen de capture très mutilant provoquant de graves blessures aux sujets ratés (et comme le montre cette vidéo ils sont nombreux), il n'hésite pas à prélever des "brochets" à peine sortis de l'enfance, il remplit des sacs de poissons en les y laissant agoniser, il n'hésite pas à aller voler des cèpes (cela se revend très cher) dans des propriétés privées, etc. ... sa seule véritable motivation est le profit, le reste ne l'intéresse pas.
Naturellement, télévision oblige, il se pose en protecteur de l'environnement en "sauvant" un broc bloqué sur sa frayère mais cela n'est que du marketing uniquement destiné à donner le change.
A partir du moment où cela lui rapporte, ce n'est qu'un pauvre type qui n'hésite pas à détruire un milieu naturel.
Et au vu des objets entreposés dans son "atelier" (pièges à mâchoires, etc.) ses déprédations ne se limitent certainement pas à la pêche.

Maintenant, si pour toi, ce type peut être pris comme modèle, je te plains sincèrement... :roll: .

Que tu ne pêches que pour l'assiette, c'est ton problème et, du moment que tu restes dans la légalité, c'est même ton droit le plus strict.
Mais alors assume ta façon d'agir sans chercher à dénigrer les pêcheurs respectueux (heureusement beaucoup plus nombreux) qui s'efforce d'exercer leur loisir le plus correctement possible en limitant au maximum les dégâts causés au milieu naturel.

Je crois que mon message reste dans les limites de la correction et n'est pas trop agressif :) .

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Juil 2015, 10:32 
Hors ligne

Inscription: 24 Mai 2013, 12:40
Messages: 859
Localisation: Hélécine (OPH)
Limite, limite, surtout la première phrase.

Je ne vais pas encore modérer vos propos en espérant que vos prochaines reactions ne soient pas une enchère de dénigrement mutuel.

C'est pas croyable comme vous aimez vous chercher l'un l'autre quand meme, sous certains aspects vous me faites penser à Statler et Waldorf, les deux vieux du Muppet Show.

[ img ]


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Juil 2015, 10:48 
Hors ligne

Inscription: 15 Juin 2007, 17:10
Messages: 1000
La discussion se veut générale avec échanges d'avis partagés ou opposés, c'est le principe d'un forum.

Bien que cela ne me gene nullement,
les modérateurs ont déjà dit de passer en messages privés
pour ce genre de propos ciblé qui ne concerne qu'une personne.
Propos qui resteront sans suite de ma part.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Juil 2015, 13:48 
Hors ligne

Inscription: 24 Mai 2013, 12:40
Messages: 859
Localisation: Hélécine (OPH)
Tu veux dire que j'aurais fait une erreur dans le choix de la photo, en fait ce serait plus :

[ img ]

Maintenant, comme d'hab' quoi, je vous laisse discuter pour savoir qui est Waldorf et qui est Statler;


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Juil 2015, 14:15 
Hors ligne

Inscription: 15 Juin 2007, 17:10
Messages: 1000
non elle est très bien, Larel et hardy aurait été pas mal aussi. :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 375 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com
Fatal: Not able to open ./cache/data_global.php