FORUMS FSPFB - PÊCHEUR BELGE

Bienvenue dans les forums FSPFB - Pêcheur Belge ...
Nous sommes le 19 Sep 2018, 14:43

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 49 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
MessagePosté: 26 Aoû 2016, 08:49 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Le petit monde de la pêche a cela de particulier qu'à chaque fois qu'une nouvelle espèce étend son aire d'expansion, que ce soit de façon naturelle ou par l'action humaine, il se trouve toujours des gens pour dramatiser la situation et dire que cela provoquera des catastrophes :lol: .
En général, ces personnes n'ont aucune notion en biologie et encore moins en ichtyologie.
Malheureusement, certaines de ces personnes disposent d'un quelconque pouvoir de décision et l'on peut alors assister à des situations aussi aberrantes que celle qu'on à pu voir en Mayenne où un président d'APPMA avait poussé l’imbécillité jusqu'à tenter d'éradiquer le silure :) .
Naturellement, au bout d'un moment, la raison a repris le dessus et des responsables plus avisés ont mis fin à cette connerie.

Il y a quelques années on a pu constater que le silure s'était bien établi dans certains biefs de la Sambre au point que sa recherche spécifique ne tenait plus du domaine du rêve et qu'il était devenu courant de toucher plusieurs de ces poissons sur une séance de pêche.
Là aussi on a rencontré des pêcheurs pour dire que cela signifiait la fin de la pêche du poisson blanc :lol: .
Or, on peut constater que les pêcheurs à la graine continuent malgré tout à prendre du gardon par bourriches pleines...

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2016, 09:12 
Hors ligne

Inscription: 24 Aoû 2016, 08:15
Messages: 39
Il y a une carrière à Vodecée dans laquelle il y a 3 silures dont un de 1,8m +-, j'ai toujours cru que c'était une legend car le plan d'eau n'est pas très grand et en 10 ans, je ne l'ai qu'une fois, quelle bête! Malgré ça dans la carrière il y a des carpes énormes et d'autres poisons, il y avait même un brochet d'un 1,2m.
Tous ces poisons cohabite très bien et les responsables de la carrière ne rempoissonne pas chaque années. Le brochet, n'est plus dans la carrière car il a été braconné... Pourtant il y a une très belle cloture autour du site. Dommage.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2016, 12:06 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

A condition qu'un certain équilibre soit respecté, la présence de carnassiers dans un plan d'eau n'a jamais empêché le poisson blanc de prospérer, au contraire, les carnassiers préfèrent toujours dépenser le moins d'énergie possible pour se nourrir.
De ce fait ils éliminent en priorité les poissons "diminués" (malades, blessés,...) ce qui contribue à éviter la propagation de certaines épizooties.
Le seul problème qu'on a pu rencontrer dans certains plans d'eau est dû au fait que certains pêcheurs ont relâché quelques silures et que ceux-ci ont trouvé un milieu propice pour se reproduire (lac de Godarville, par exemple).
Quelques silures dans un "lac" de quelques hectares ne posent aucun problème, si c'est dans un étang de 20 ares cela change la donne.

En eau libre, comme nos voies d'eau navigables, le problème ne se pose pas.
Lorsque la population de carnassiers devient trop importante l'excédent migre pour coloniser de nouveaux territoires.
Cela explique d'ailleurs le processus d'expansion de ces poissons, en général, cela commence par un bief, ensuite on en voit dans le suivant, etc. et finalement au bout de quelques années, la voie d'eau est entièrement colonisée.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2016, 17:43 
Hors ligne

Inscription: 19 Oct 2005, 07:59
Messages: 235
Bonjour,
Pour les inconditionnels de l'éradication, ceci va peut-être leur faire changer d'avis... S'ils prennent la peine de regarder jusqu'au bout le reportage et surtout de bien écouter les commentaires du principal intéressé et de ne pas les déformer.
Super reportage, à regarder jusqu'au bout.
:roll:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2016, 17:43 
Hors ligne

Inscription: 19 Oct 2005, 07:59
Messages: 235
Houps le lien...
https://www.youtube.com/watch?v=cszIMgNCRQ0


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Aoû 2016, 20:27 
Hors ligne

Inscription: 24 Aoû 2016, 08:15
Messages: 39
Super reportage et sujet intéressant.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Aoû 2016, 08:43 
Hors ligne

Inscription: 24 Sep 2013, 12:13
Messages: 1204
si il ne mange que des pigeons c est bien plus de soucis pour nos gardons et brêmes :wink:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Aoû 2016, 10:27 
Hors ligne

Inscription: 12 Aoû 2016, 15:46
Messages: 163
Localisation: seraing
salut,

reportage très intéressent, apparemment il ne mangerais des pigeons qu'a certain endroit d’Europe ?

en a t'on déjà pêcher dans des rivières style Ourthe, Amblève etc ?

c'est vraiment un poisson fascinant de part son adaptation

merci pour le lien


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Aoû 2016, 16:59 
Hors ligne

Inscription: 16 Juin 2013, 10:24
Messages: 236
Oui, merci pour le lien; j'ai passé un bon moment à regarder ce reportage.

Tout de suite après l'avoir vu, j'ai pris le petit livret qui accompagne le permis de pêche pour voir si on demande de relâcher le silure puisqu'il est, suivant le commentaire du film, plein de métaux lourds( une poubelle à nageoires) disent-ils. Et bien, rien au sujet du silure...On indique que les anguilles doivent-être remises à l'eau( je ne sais pas si c'est pour cause de métaux lourds qu'elles sont réputées contenir en quantité, ou suite à leur raréfaction) mais rien au sujet du silure.

Je n'ai jamais entendu dire que des pêcheurs consomment le silure chez nous, mais, par précaution, cet aspect de la nocivité de la chair du silure pourrait être évoqué sur les permis de pêche, à mon avis.

Qu'en pensez vous?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Aoû 2016, 10:31 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Je crois que l'interdiction de prélever des anguilles est avant tout motivée par le danger potentiel représenté par sa consommation.
L'anguille a toujours été considérée comme une espèce fort appréciée au point de vue culinaire (escavêche, anguille au vert, matelotte,...).
Cela dit, cette interdiction peut également se justifier par la raréfaction de l'espèce.
Comme on peut le constater dans d'autres domaines, il est plus facile pour le législateur de faire passer une mesure impopulaire en motivant sa décision par un souci de santé publique.
L'augmentation des accises sur certains produits (soda, alcool,...) est avant tout destinée à augmenter les rentrées d'argent mais il est plus démagogique de faire passer la pilule en prétextant une préoccupation pour la santé des consommateurs :lol: .

En ce qui concerne le silure, tout au moins en Région Wallonne, il n'a jamais été considéré comme une espèce intéressante pour la cuisine.
Comme la brème, la carpe, le chevesne,... le silure est seulement apprécié des pêcheurs pour le plaisir de le capturer et même parmi ceux qui aiment manger du poisson, rares sont les pêcheurs qui auraient l'idée de le prélever en vue de le consommer.
C'est sans doute la raison pour laquelle le législateur n'a pas jugé nécessaire d'empêcher son prélèvement.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Aoû 2016, 12:10 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

En ce qui concerne le reportage mis en lien, je trouve qu'il est très bien conçu et très objectif.
On devrait conseiller à tous les détracteurs du silure de le visionner, cela leur éviterait peut-être d'émettre des opinions sans se fonder sur quelque chose de tangible.

Que quelqu'un dise que telle ou telle espèce est nuisible et se base sur des sources valables pour étayer son opinion, pas de problème.

Le problème, c'est que de nombreux pêcheurs émettent des affirmations lapidaires dans le genre "poisson à éradiquer", "le silure, c'est la mort du poisson blanc", etc. alors qu'ils ne possèdent aucun élément sérieux justifiant leur opinion.

Ce qui est quand même marrant, c'est que dans la plupart des prises de vues en milieu naturel, même dans les endroits où la densité de silure est très importante, on peut voir des bancs entiers de poissons blancs (et ce ne sont pas des alevins de silures :) .

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Aoû 2016, 17:45 
Hors ligne

Inscription: 24 Aoû 2016, 08:15
Messages: 39
Je viens de lire un reportage de 2013 qui raconte l'histoire d'un pêcheur de Huy qui a attrapé un silure de 2,30m avec un chat dans l'estomac. Visiblement on retrouve de tout sauf du poissons dans ce poisson...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Aoû 2016, 10:29 
Hors ligne

Inscription: 13 Fév 2008, 13:25
Messages: 1135
Localisation: Flémalle
Fabian le plongeur a écrit:
Je viens de lire un reportage de 2013 qui raconte l'histoire d'un pêcheur de Huy qui a attrapé un silure de 2,30m avec un chat dans l'estomac. Visiblement on retrouve de tout sauf du poissons dans ce poisson...


Oui, il est opportuniste, écrevisses, palourdes asiatiques, animaux aquatiques... ou pas (pigeons :wink: ), carcasses d'animaux et des poissons....

1-6) Alimentation
Le spectre alimentaire du silure glane est large (tab. 2) et sa ration alimentaire reflète
l’éventail des espèces de son habitat (STOLYAROV 1985), ce qui témoigne de son caractère
opportuniste. Il se nourrit de préférence la nuit (BOUJARD 1995).
Dans la gestion piscicole des étangs et des plans d’eau, le silure glane est considéré comme un
régulateur écologique, en raison de son aptitude à exploiter le poisson fourrage et à éliminer
les individus faibles (BRUSLE & QUIGNARD 2001). Il semble aussi être nécrophage et
moins enclin au cannibalisme que les autres prédateurs (SAAT 2003).




Rob a écrit:
Mais puisque une grande partie des pêcheurs pensent la même chose...pourquoi attendre encore deux ans avant de prendre des mesures.... :shock:

Je suis retourné seul,début novembre chez moi dans les Pyrénées,et je suis allé un samedi à une réunion de pêcheurs du côté de Toulouse,et c'est le ras le bol total d'un grand nombre de pêcheurs sur la Garonne principalement,vu que cette saloperie remonte maintenant.
J'ai eu l'occasion de regarder des photos de silures tués et ouverts...
Même constat un grand nombre de poissons morts et en décompositions à l'intérieur.
Je me demande pourquoi aucune mesure n'a pas encore été prise chez nous pour éradiquer ce prédateur,qui rappelons le n'est pas un poisson indigène....
Pour ne pas faire de jaloux,je pense la même chose sur la truite AEC dans nos ruisseaux.
La je pratique suivant ma conscience..... :roll:



Oui, il n'est pas indigène en France :wink:

1-8-4) Dans le Nord de l’Europe

Des populations reliques de silure glane se trouvent dans les pays du Nord de l’Europe. En
Suède
, il semble que la population se soit adaptée au froid car elle vit dans la rivière Emaan et
parfois même en mer Baltique. Cette population aurait migré vers la Suède alors qu’un climat
continental y régnait et que le lac Ancylus ne s’était pas encore transformé en mer Baltique
(NATHANSON 1987). Selon ces mêmes processus, une population s’est retrouvée isolée
dans le territoire correspondant au polder du Flévoland, au Nord de Rotterdam, aux Pays-Bas.
Cette population de petite taille fait actuellement l’objet de mesures de protection
(PHILIPPART & DE WOLF 2004). En Belgique, la découverte de pièces osseuses sur le site
de Grognon à Namur permet d’affirmer que le silure glane a vécu dans le bassin de l’Escaut et
de la Meuse jusqu’au XVIIème siècle
. Par la combinaison des dispersions naturelles de silures
glanes sauvages provenant du Rhin et de la Meuse et des réintroductions de poissons nonindigènes,
cette espèce est aujourd’hui bien implantée en Belgique, dans toute la Meuse, dans
la Sambre et dans divers canaux (PHILIPPART & DE WOLF 2004).1-8-3)

Dans l’Est de l’Europe

...Aujourd’hui, les silures glanes se retrouvent en Europe Centrale et en Europe de l’Est, sur
quasiment tous les grands cours d’eau, depuis le Bassin du Rhin à l’Ouest, jusqu’aux bassins
des mers Noire, Caspienne, d’Azov et d’Aral au Sud (SAAT 2003).
Les populations de silure glane du bassin hydrographique du Rhin sont des populations
indigènes tout comme en Suisse, dans les lacs de Constance, de Morat, de Neuchâtel et de
Bienne (PROTEAU et al. 1993) et en Allemagne où la population du Rhin a été observé au
XVIème siècle, avant toute introduction (LELEK 1987)
. En Allemagne, on retrouve aussi le
silure glane dans le Main et le Neckar (PORTRAT 1998).
1-8-


A+

Thierry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Aoû 2016, 10:53 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Comme la plupart des carnassiers le silure est opportuniste.
S'il a l'occasion de manger un chat crevé, cela lui suffit pour trois ou quatre jours où il n'aura pas à se préoccuper de trouver de quoi se nourrir.
Comme on a pu le voir dans le reportage avec une population de silure s'étant spécialisée dans la chasse au pigeon, le silure s'est rendu compte qu'un seul pigeon lui procure de quoi tenir 60 heures sans avoir besoin de se nourrir.

J'ai pu constater un cas d'opportunisme similaire avec des farios dans le Tarn.
C'était à Peyrelade, dans les gorges, pendant trois soirées j'ai prospecté les environs immédiats de l'hôtel, au PN, au vairon manié, à la mouche... sans toucher une seule fario.
Un soir j'ai rencontré deux pêcheurs recherchant le barbeau au fromage. Outre quelques barbeaux, ils ont capturé deux farios dépassant largement la livre.
Devant mon étonnement, ils m'ont appris qu'il y avait une fromagerie située un peu en amont et qu'il leur arrivait régulièrement de prendre des farios au fromage.
Ces truites s'étaient rendu compte que les rejets de cette fromagerie leur permettaient de se nourrir sans effort et qu'il était inutile de perdre de l'énergie à poursuivre les proies qui constituent le régime alimentaire habituel de cette espèce.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Aoû 2016, 20:26 
Hors ligne

Inscription: 15 Juin 2007, 17:10
Messages: 1004
Beau reportage comme on en voit souvent sur arte.

J'aime bien le passage ou le pêcheur mesure le poisson.
2Mêtre 09 tout juste... aussi précis que Bruno salomone :mrgreen:
https://youtu.be/cszIMgNCRQ0?t=237
546Franc.47centimes,... tout rond...
https://youtu.be/X5Bm8bY4lws?t=133

Bah voilà pourquoi les pêcheurs de l'EST sont ici, ils viennent rechercher ce que nous leur avont pris. :lol:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Sep 2016, 07:08 
Hors ligne

Inscription: 18 Nov 2015, 23:38
Messages: 289
Zery,

Ce n'est pas parce qu'il y a du silure dans la Meuse qu'il n' y en a plus dans le Danube ou dans la Sava...!!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Sep 2016, 08:54 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Effectivement, il n'y a aucun rapport entre le fait que le silure ait colonisé l'Europe occidentale et la diminution des gros sujets dans le Danube.

Dans le Danube, le silure est considéré comme une ressource alimentaire et fait l'objet d'une pêche professionnelle intensive.
Je crois que la cause principale de sa diminution est le progrès réalisé dans les techniques de capture mises en oeuvre par les pêcheurs professionnels.
Les bateaux à rames sont maintenant remplacés par des bateaux à moteur souvent dotés d'un écho-sondeur, ce qui leur permet de prospecter beaucoup plus rapidement et de manière beaucoup plus efficace.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Sep 2016, 00:10 
Hors ligne

Inscription: 15 Juin 2007, 17:10
Messages: 1004
Vellereille a écrit:
Zery,

Effectivement, il n'y a aucun rapport entre le fait que le silure ait colonisé l'Europe occidentale et la diminution des gros sujets dans le Danube.
Piotrivic a écrit:
Bonjour,

Ce n'est pas parce qu'il y a du silure dans la Meuse qu'il n' y en a plus dans le Danube ou dans la Sava...!!

Sinon, c'était à prendre au second degré...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Sep 2016, 08:37 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Pour zery,

Quant tu cites quelqu'un, cela serait mieux de ne pas remplacer un mot par un autre :) .

Mon message commençait par "Bonjour," et non pas par "Zery,"....

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Sep 2016, 22:25 
Hors ligne

Inscription: 15 Juin 2007, 17:10
Messages: 1004
Vous vous arrêtez sur de telles futilités parfois, s'il vous plait.
Vellereille a écrit:
... il n'y a aucun rapport entre le fait que le silure ait colonisé l'Europe occidentale et la diminution des gros sujets dans le Danube.

Un alliage d'un manque potentiel de nourriture/migration/introduction de l'homme avec tout son lot de variables incalculables à prendre en considération
et il y aura très certainement un moyen de trouver un rapport. Qui cherche trouve.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Sep 2016, 09:55 
Hors ligne

Inscription: 25 Mar 2016, 17:53
Messages: 36
Salut...
Sur le Silure les avis sont partagés... :evil: :evil: :evil: :evil:
Perso...Je suis convaincu que cette saloperie nuit à notre sport qui est la pêche...
Je pêche au Feeder et cette année c'est un désastre...
Pas une belle bourriche...En Meuse!!!! :oops: :oops: :oops: :oops: :oops:
Hier en 7 heures de pêche...7 gobies...2 mini rousse...Un gardon...
Alors... :roll: :roll: :roll: :roll:
Un bon matos...des bons montage que je change...Une bonne amorce...Que je varie...Et rien...Alors!!!!!!
Et c'est général...S'il y a exception qu'on se fasse connaître... :lol: :lol: :lol: :lol:
Même au coup....Permettez moi...Couille et couille....
Voilà mon point de vue...Bien négatif...

Didier


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Sep 2016, 12:49 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Je crois que lorsqu'on subit des échecs à répétition, il serait sans doute plus judicieux d'essayer d'analyser les fautes techniques éventuelles pouvant être à la source de l'insuccès, plutôt que de choisir la solution de facilité.
Cela me fait sourire quand je vois certains pêcheurs attribuer la cause de leurs insuccès répétitifs au silure, aux cormorans, aux pêcheurs de l'Est, etc. alors qu'il serait tellement plus simple et, surtout, plus honnête de simplement admettre le fait que la technique ou le montage employé n'est pas adéquat.

Si, lors d'une séance de pêche, je n'ai pas beaucoup de réussite alors qu'un collègue a réalisé une belle pêche, je ne chercherai jamais d'excuses fallacieuses, j'admettrai tout simplement que, ce jour là, le collègue a mieux pêché que moi.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Sep 2016, 23:36 
Hors ligne

Inscription: 15 Juin 2007, 17:10
Messages: 1004
Vellereille a écrit:
Si, lors d'une séance de pêche, je n'ai pas beaucoup de réussite alors qu'un collègue a réalisé une belle pêche, je ne chercherai jamais d'excuses fallacieuses, j'admettrai tout simplement que, ce jour là, le collègue a mieux pêché que moi.

Voilà de l'honneteté.
Mais il y a une donnée supplémentaire qui change avec le silure, un prédateur qui peut s'enfilé des sujets adultes au moment de la fraie.
et/ou être attiré par celle-ci, pouvant peut être la compromettre.
La meuse aval est très formattée.
J'ai déjà vu un rassemblement de poissons en meuse (des bremes de mémoire) venir nager par dizaines au même endroit, de quoi attiré les silures.
Sans oublier les autres espèces de poissons récentes:
- sandre
- aspe
plus le cormo
Celà donne 4 prédateurs sur peu de temps, pour 1 espèce proie/prédateur, le gobie qui lui bouffe les oeufs.
Et il y a encore le poisson sous copyright qui doit s'échapper des étangs d'élevage je ne sais plus ou chez les flamands.
Si je n'est pas des sujets peut-être ce sera des œufs qui iront se développer en milieu ouvert.
Le cumul de tout cela fait que personne ne peut s'avancer avec certitude.
On peut faire un tas d'étude par Pierre Paul Jacques pour savoir qui de comment de quoi et ou;
il reste la "fatalité" ou la comtemplation du changement...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Sep 2016, 09:38 
Hors ligne

Inscription: 24 Mai 2013, 12:40
Messages: 884
Localisation: Hélécine (OPH)
Sachons adapter notre façon de pêcher aussi vite que le silure, alors.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 49 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com
Fatal: Not able to open ./cache/data_global.php