FORUMS FSPFB - PÊCHEUR BELGE

Bienvenue dans les forums FSPFB - Pêcheur Belge ...
Nous sommes le 15 Déc 2018, 20:35

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 105 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Pour (re)parler de l'AEC
MessagePosté: 17 Oct 2011, 21:53 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonsoir,

Le fait d'autoriser les rempoissonnements en AEC sur l'ensemble du territoire wallon ne signifierait pas pour autant qu'elle soit considérée comme une espèce indigène. L'AEC est considérée comme une espèce acclimatée dans nos cours d'eau mais non comme espèce naturalisée. Cela signifie qu'elle survit parfaitement en RW mais ne s'y reproduit pas régulièrement (les quelques cas de reproduction consatés ici et là restent purement accidentels et ne peuvent en aucun cas être considérés comme une reproduction régulière).
La question d'attribuer un quotta de capture ou une maille spécifique à l'AEC serait donc sans objet.

Quant à dire que la reproduction est limitée par manque de géniteurs, ce n'est pas exact. Dans certains cours d'eau situés au nord du SSM, rempoissonnés régulièrement en AEC et où la fario se reproduit naturellement, on n'a jamais constaté de reproduction d'AEC. On ne peut pas dire que cela est dû à une carence de géniteurs potentiels.
Quant à la dévalaison éventuelle d'AEC déversées par une société située en amont, c'est un faux problème. Si une société ne veut pas d'AEC sur son parcours il lui suffit de les prélever systématiquement (puisque certains qualifient l'AEC de poisson pour débutants il serait très facile de les éliminer rapidement).

Ce que je qualifie d'hypocrite c'est le fait de prétendre agir dans le seul intérêt du poisson en fixant un quotta de capture alors que cela n'est fait que pour s'assurer du matériel pêchable la saison suivante. La meilleure marche à suivre si c'est uniquement la protection du poisson qui est visée serait d'interdire toute pêche, même en no-kill ou, à la rigueur, d'imposer le prélèvement de tout poisson maillé et d'arrêter toute pêche une fois le quotta atteint. Il est évident que cela n'est pas possible mais cela montrerait que c'est réellement la protection du poisson qui est recherchée.

Claude.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour (re)parler de l'AEC
MessagePosté: 17 Oct 2011, 22:25 
Hors ligne

Inscription: 02 Fév 2008, 17:04
Messages: 1664
Localisation: Marche-en-Famenne
Vellereille a écrit:

Ce que je qualifie d'hypocrite c'est le fait de prétendre agir dans le seul intérêt du poisson en fixant un quotta de capture alors que cela n'est fait que pour s'assurer du matériel pêchable la saison suivante. La meilleure marche à suivre si c'est uniquement la protection du poisson qui est visée serait d'interdire toute pêche, même en no-kill ou, à la rigueur, d'imposer le prélèvement de tout poisson maillé et d'arrêter toute pêche une fois le quotta atteint. Il est évident que cela n'est pas possible mais cela montrerait que c'est réellement la protection du poisson qui est recherchée.


ce qui est entreprit ne l'est pas dans l’intérêt du poisson, ça l'est dans l’intérêt de la pêche

je ne sais pas si vous avez des origines Helvètes, mais personnellement et à l’instar de millions d'autres pêcheurs de par le monde, relâcher un poisson me pose moins de problèmes de conscience que de lui briser la nuque

j’avouerai ne pas me poser de questions quand à la cruauté gratuite que je lui inflige, par contre je m'en pose beaucoup sur la pérennité de son espèce

cela fait certainement de moi un égoïste ... mais de deux maux on choisi le moindre, je préfère donc assumer ce qualificatif, qui plus est que j'en suis la cause, plutot que décimer une espèce

il ne vous est pas utile de me répondre, parce que pour ma part, je lâche ce poste

la levée de l'interdiction de l'AEC au sud du SS&M n'est de toutes façons pas à l'ordre du jour, et si ce devait être le cas à moyens ou longs termes, ce n'est de toutes façons plus avec vous que j'en débattrais


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour (re)parler de l'AEC
MessagePosté: 19 Oct 2011, 12:01 
Hors ligne

Inscription: 27 Juil 2011, 07:54
Messages: 639
yemasda a écrit:
Vellereille a écrit:

Ce que je qualifie d'hypocrite c'est le fait de prétendre agir dans le seul intérêt du poisson en fixant un quotta de capture alors que cela n'est fait que pour s'assurer du matériel pêchable la saison suivante. La meilleure marche à suivre si c'est uniquement la protection du poisson qui est visée serait d'interdire toute pêche, même en no-kill ou, à la rigueur, d'imposer le prélèvement de tout poisson maillé et d'arrêter toute pêche une fois le quotta atteint. Il est évident que cela n'est pas possible mais cela montrerait que c'est réellement la protection du poisson qui est recherchée.


ce qui est entreprit ne l'est pas dans l’intérêt du poisson, ça l'est dans l’intérêt de la pêche

je ne sais pas si vous avez des origines Helvètes, mais personnellement et à l’instar de millions d'autres pêcheurs de par le monde, relâcher un poisson me pose moins de problèmes de conscience que de lui briser la nuque

j’avouerai ne pas me poser de questions quand à la cruauté gratuite que je lui inflige, par contre je m'en pose beaucoup sur la pérennité de son espèce

cela fait certainement de moi un égoïste ... mais de deux maux on choisi le moindre, je préfère donc assumer ce qualificatif, qui plus est que j'en suis la cause, plutot que décimer une espèce

il ne vous est pas utile de me répondre, parce que pour ma part, je lâche ce poste

la levée de l'interdiction de l'AEC au sud du SS&M n'est de toutes façons pas à l'ordre du jour, et si ce devait être le cas à moyens ou longs termes, ce n'est de toutes façons plus avec vous que j'en débattrais



Même si les orientations de chacun sont différentes, le débat est très constructif, il permet à nos lecteurs de se forger une opinion avec les arguments de chacuns. Je trouve fort dommage de couper là la discussion. Le débat contradictiore est intéressant en démocratie, il faut le protéger et le nourrir...un peu comme nos chers poissons, et surtout notre passion...surtout quand ces deux derniers éléments ne sont pas discosciables.

Notre passion la pêche, dans son action, est remplie d'incertitudes, c'est son charme...pourquoi rester bloqué sur des certitudes qu'il faudrait imposer à TOUS les autres courants de pensées, construisons notre avenir, chacun avec ses possibiliés,dans des environnements différents.
Claude a certainement raison de bousculer certaines certitudes dans le cadre de ta gestion, un jour ne faudra-t-il pas craindre que certaines personnes n'aille au bout du raisonnement de "pureté du geste" ...et ne se serve de notre manque de solidarités pour interdire la pêche telle que nous la pratiquons ....voyez les helvètes et les allemands.

Continuez cette gestion qui vous convient dans cet environnement privilégié ( eaux, pisciculteur, etc ) mais n'imposez pas, ni ne faites "de lobbies d'interdicions"...d'autres s'en chargeront pour vous ....un jour.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour (re)parler de l'AEC
MessagePosté: 19 Oct 2011, 15:41 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Je partage l'avis de CantillonC.

C'est un fait qu'il y a moyen de gérer un parcours de façon satisfaisante sans avoir recours à l'AEC (mais dans ce cas, bassiner des farios adultes n'est pas très "logique" :D ). Et que ceux qui désirent en rester à ce type de gestion, si le résultat les satisfait, continuent, il n'est pas question de leur imposer un changement de méthode.
Ce qui est dommage, c'est de vouloir à toute force en rester là et d'interdire à d'autres gestionnaires d'obtenir des résultats encore meilleurs par l'utilisation d'autres méthodes ayant fait leurs preuves à l'étranger. Si on levait cette interdiction et laissait la possibilité de gérer un parcours similaire à celui de LL (on ne peut pas faire de comparaisons valables entre un parcours situé au nord du SSM et un autre situé au sud) en ayant recours à l'AEC, on pourrait alors comparer de façon pertinente les résultats obtenus au bout de quelques saisons.
Ce n'est pas une raison parce qu'un type de gestion donne des résultats "satisfaisants" pour ne pas essayer d'autres méthodes susceptibles d'en générer de meilleurs. Dans tous les domaines, l'immobilisme n'a jamais eu comme résultat que de freiner le progrès.
Comme on dit couramment : qui n'avance pas recule...

Claude.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour (re)parler de l'AEC
MessagePosté: 20 Oct 2011, 13:43 
Hors ligne

Inscription: 15 Juin 2007, 17:10
Messages: 1007
oui si certain avancent pendant que d'autre reculent, comment voulez-vous qu'ils s'en-
tendent? :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 105 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com
Fatal: Not able to open ./cache/data_global.php