FORUMS FSPFB - PÊCHEUR BELGE

Bienvenue dans les forums FSPFB - Pêcheur Belge ...
Nous sommes le 17 Jan 2018, 19:21

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 51 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 21 Fév 2017, 08:49 
Hors ligne

Inscription: 07 Sep 2010, 07:22
Messages: 404
Localisation: Province de Liège
Cette année, la pêche en Wallonie aurait dû démarrer en fanfare grâce à la réforme visant à rendre meilleure la pratique de notre passion à tous.

Or, comme à l'habitude de nos représentants au gouvernement, il s'avère que cette réforme (AGW) n'a tenu compte d'aucun grief, conseil ou faits remontés par les pêcheurs, les hommes de terrain ou autre fédération halieutique.

Et là où il y aurait dû principalement avoir des changements visant à solutionner les problèmes de:

- braconnage intensif dont[/list]
- de nombreuses incivilités, violences et voies de fait,[/list]
- cormorans,[/list]
- difficultés administratives (bassins, compétition,...)[/list]
- ...

En lieu et place de cela, nous avons droit à une limitation du nombre de prise de gardons/rotengle en Meuse et à des eaux divisées en 3 zones. C'est, certes, un peu résumé, mais globalement, ça fait encore la part belle aux bouchers de l'est, qui ne pêchent que la brème...

Le ministère en charge est passé à côté de tous les bienfaits que les pêcheurs wallons ainsi que les fédérations amènent lors de leurs sorties et actions, protection de leur passion, entretien, surveillance des cours d'eau, ... Une fois de plus, les exemples frontaliers ou outre-manche sont encore passés à la trappe.

N'hésitez pas à partager cette info sur Facebook aussi (sur ce site entre-autres)

BREF, nous devons réagir entre autres, en signant cette pétition adressée au ministre Collin.


Dernière édition par cfra2701 le 21 Fév 2017, 11:14, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Fév 2017, 10:05 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Pour ma part, je n'adhère pas à ces revendications que je trouve injustifiées et ne signerai donc jamais ce genre de pétition.

Depuis l'AGW du 8.12.2016, notre législation sur la pêche compte parmi les meilleures d'Europe, aussi bien pour sa simplicité qu'au point de vue de la protection du poisson.

Naturellement, il est compréhensible que certaines catégories de pêcheurs auraient préféré que quelques points aillent dans un sens plus favorable à leurs techniques préférées.
Par exemple, en tant que pêcheur aux leurres et à la mouche, cela m'aurait semblé préférable d'interdire les esches naturelles entre l'ouverture de mars et celle de juin.
Cependant, en toute objectivité, je sais très bien que ce sentiment n'est pas partagé par les adeptes de la pêche aux appâts naturels.

Globalement, cet arrêté a comblé de nombreuses lacunes existant dans la loi de 1954 qui était franchement devenue obsolète.

De nombreuses mesures constituent un net progrès vis à vis de l'ancienne réglementation :

La plupart des mailles ont été augmentées, les quotas ont été revus, l'ardillon est prohibé en eaux vives, etc.
Toutes ces mesures constituent un grand pas en avant vers une pêche responsable et la protection du poisson.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Fév 2017, 10:22 
Hors ligne

Inscription: 18 Fév 2007, 10:27
Messages: 209
Cependant, en toute objectivité, je sais très bien que ce sentiment n'est pas partagé par les adeptes de la pêche aux appâts naturels

slt Claude

je suis pêcheur au toc, et bien si c'était le j'aurai appliquer cette réglementation de ne pas y pêcher, je croit, nous vivons en société et il faut des règles bonnes ou pas, je pêcherai à la nymphe ou j'irai pêcher ou le toc est autorisé, de toutes façon il y aura toujours des mécontents, pour moi les nouvelles règles sont bien, juste la wadding en eaux mixte, disont que si les pêcheurs sont respectueux, ils feront attention!!, pour moi juste mettre les pieds dans l'eau quand les berges sont inaccesibles c'est bien mais patauger c'est autre chose !!, dans ma société eaux vives, ils vont délimiter les zones frayère à ombre, comme celà ont évitera de les détruire, et puis ce sera didactique on pourra se rendre compte de ce que c'est une frayère

bonne journée et merci de tes interventions qui sont toujours constructives
jacques


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Fév 2017, 10:59 
En ligne

Inscription: 07 Jan 2017, 19:05
Messages: 50
bonjour ,

chaque pêcheur , toute technique confondue ne voit que ce qu'il intéresse . c'est bien connu que nous sommes des râleurs .

si pour certains c'est une avancée cette nouvelle réglementation , il faut reconnaître que la seule chose que cette réglementation
apporte c'est toujours interdire et encore interdire soit disant pour le bien être du poisson ...
et là , j'ai des doutes même si je reconnais que certaines modifications sont correctes...mais c'est loin du souhait de beaucoup de pêcheurs.
,
bien sur il faut un règlement , mais il faut aussi le moderniser et pas seulement reprendre ce qu'il y a depuis la nuit des temps et adapter
tout bêtement pour faire croire que l'on a fait évoluer la pêche.

la pêche n'est pas seulement un règlement . aller donc voir en Angleterre... les responsables n'ont pas que des mandats pour remplir leurs poches.
pour tous ces mandataires nous ne sommes qu'une quantité négligeable donc on ne fera jamais rien pour le pêcheur


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Fév 2017, 11:08 
Hors ligne

Inscription: 07 Sep 2010, 07:22
Messages: 404
Localisation: Province de Liège
Bonjour,
Aucune décision ne pourra jamais combler les attentes tout le monde, c'est certain.
Maintenant, expliquez-moi ce qui a été mis en place dans cette AGW pour solutionner le problème des braconniers par exemple? On a engagé des moyens supplémentaires pour venir les contrôler? On s'est donné des moyens plus directs pour le verbaliser, comme le catch and release ou la limitation du nombre de brèmes (qui mange des brèmes encore chez nous)? Pour les empêcher de détruire l'habitat naturel des poissons et oiseaux quand ils vont à 3 sur l'île de Franche Garenne, camper et ramasser les poissons à l'épuisette lors de la fraie? Pour les empêcher de tuer des canards, des cygnes et de les préparer sur les bancs et les table publics?
Vous voulez que je vous donne le nombre de coups de fil à l'UAB pour m'entendre répondre qu'ils n'ont pas de bateau ou personne pour intervenir?
Est-ce que des décisions visant ce problème auraient interdit ou empêché les autres points de cet AGW?

Bien à vous.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Fév 2017, 11:27 
Hors ligne

Inscription: 07 Sep 2010, 07:22
Messages: 404
Localisation: Province de Liège
Claude,
Je suis un fervent défenseur de la pêche et par là même de la protection de notre milieu de prédilection.
Et je suis toujours aussi enclin à ne pas entrer dans des conflits comme je l'ai bien mentionné sur mon site.
Mais là où je mets toute ma bonne volonté pour remettre la pêche au milieu de mes publications, les responsables, eux, ont posé des œillères sur des points cruciaux pour les pêcheurs, de la Basse-Meuse dont je suis mais aussi d'autres coins du pays.
On attendait probablement trop de cette réforme mais de trop, passer à rien, c'est difficile à encaisser. Et qui plus est, plus moyen d'effectuer des entraînements en situation réelle pour les clubs de pêcheurs au coup sans passer par des demandes officielles... C'est lourd et décevant, pour nous, au coup, en tous cas.

Cette pétition donnera au moins la possibilité, même si c'est vain, aux pêcheurs de donner leur avis sur ces points (principalement tournés vers la compétition, il est vrai)
Mon message ajoute donc la couche dont j'ai parlé précédemment, et ce forum est un point de lecture de la fédération, je l'espère.

J'ai de plus en plus l'impression que l'on ne veut plus de la pêche au coup en Wallonie et je pense que ce n'est pas un avis isolé.
Or, en voyant le succès de salons de la pêche comme Fishart, j'ai l'impression que des acteurs en demande, il y en a encore.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Fév 2017, 13:37 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

En ce qui concerne la police de la pêche, je suis le premier à reconnaître que les moyens consacrés à faire respecter la législation sur la pêche fluviale sont insuffisants, aussi bien sur le plan humain que sur le plan matériel.
Il faut garder à l'esprit que le ministre en charge de la pêche ne peut pas faire ce qu'il veut, il dispose d'une enveloppe budgétaire et ne peut pas aller au delà.

Quand je suis entré en service, en 1976, il y avait un peu plus de 510 agents titulaires d'un triage.
Actuellement, suite aux restrictions budgétaires ce nombre a été réduit et il n'en reste plus qu'environ 350.
Le nombre de triages a donc diminué de près de 40% alors que les compétences des agents ont augmenté (entre autres, les triages comportant uniquement de la pêche ont été supprimés ou fusionnés avec des triages forestiers).
Auparavant, le cantonnement de Mons comportait 24 triages, actuellement, il en compte 15 alors que, suite aux acquisitions de bois réalisées entre-temps et les nouvelles compétences données aux agents, la masse de travail a sensiblement augmenté.
D'après un ancien collègue, une nouvelle restructuration serait en vue et ce nombre serait une nouvelle fois réduit.
D'autre part, la pêche ne constitue qu'une (très) petite partie du boulot d'un agent DNF, il ne peut s'y consacrer que lorsqu'il n'a rien de plus important à faire.
Il est donc utopique d'espérer voir une augmentation des moyens de répression en matière de pêche.

Pour ce qui est des cormorans, leur nombre c'est stabilisé au début des années 2000 et est maintenant en nette régression par rapport aux années 1990.
Des moyens de régulation des populations de cormorans (autorisation de tir de X sujets) ont été mis en oeuvre en RW mais le gouvernement ne peut pas aller au-delà de ce qui est permis par les directives européennes.

Concernant les incivilités, violences, etc., ce sont des délits de droit commun qui n'entrent pas dans les compétences du ministre en charge de la pêche.

Pour ce qui est des entraînements des pêcheurs de compétition, je ne vois vraiment pas où est le problème.
S'il s'agit d'un simple entraînement, un compteur de prises est amplement suffisant et l'usage d'une bourriche n'est pas nécessaire.
S'il s'agit d'épreuves de sélection, une dérogation permettant de conserver le poisson en bourriche jusqu'au moment de la pesée interviendra probablement pour autant que les dites sélections aient un caractère officiel.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Fév 2017, 15:41 
En ligne

Inscription: 07 Jan 2017, 19:05
Messages: 50
Mr Vellereille ,

vous connaissez bien Francis B. , demandez lui ce que ca change de mettre une bourriche ou pas même lors de entraînements .
et vous verrez que si vous remettez un poisson de taille plus importante directement à l'eau , vous ne verrez plus rien pendant un bon moment.(un pêcheur au coup)

vous dites que le nombre de cormorans est stabilisé , venez voir sur le canal du centre . ceux qui y sont ne sont plus des migrateurs mais
ont bien élus domicile depuis bien longtemps , et ils sont plus nombreux maintenant que fin de l'année dernière simplement par le fait d'un rempoissonnement qui à eut
lieu en fin d'année (c'est ce que je pense)

depuis 3 semaines , je n'ai jamais vu autant de contrôle que maintenant , aucun souci avec les gardes des eaux et forêts par contre la police traque tout pêcheur qui a
circulé sur un hallage ( j'ai bien dit qui a) pour déposer son matériel (vu ce samedi 18/2 bief du chateau côté container ) (les voitures n'étaient pas sur le hallage)
par contre le quidam qui vient faire chier son chien , on ne dit rien (le chien n'est pas en laisse) mais là ce n'est rien .bientôt les hallages et ravel ne seront plus que des crottoirs
au sujet du Ravel , sauf erreur de ma part mais dans Ravel , le "L" veut dire lent , il serait utile de le rappeler aux cyclistes si on peut encore appeler ca des cyclistes.
vélos non en ordre même pas de sonnettes , il est plus facile de gueuler.( ce que je viens d'écrire n'est rien d'autre que du vécu )


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Fév 2017, 19:27 
Hors ligne

Inscription: 22 Mar 2009, 11:02
Messages: 39
Au vu de ce tollé de la part des pêcheurs de concours, j'aurai une question : quel est le nombre de compétiteurs en région wallonne ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Fév 2017, 11:17 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Je ne connais plus le nombre exact de licenciés en RW, mais, toutes catégories comprises (coup, carpe, carnassier, mouche,...) cela ne représente qu'une petite partie de l'ensemble des pêcheurs wallons.
Je suppose qu'un des licenciés fréquentant ce forum sera à même de donner une réponse plus précise à cette question.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Fév 2017, 12:02 
Hors ligne

Inscription: 07 Sep 2010, 07:22
Messages: 404
Localisation: Province de Liège
Bonjour,
Et donc, quelles sont les conséquences du fait que les compétiteurs soient minoritaires (en nombre mais en nombre d'heures?)?
Il faut assumer le fait d'avoir une fédé, non? Il y en a quelques-unes des techniques, des fédé et des compèt: http://peches.be/pages/102_1.html
Mais on ne passe pas sur VooFoot... Et on est des papys assis sur un siège pendant une journée.
Dans ce sens-là, on peut aussi commencer à effacer les lignes de ballodromes, vu que la balle pelote n'est pas un sport majoritaire.
On est une nouvelle fois face à un problème bien connu en Belgique: personne ne prend ses responsabilités pour se donner les moyens.

Mais bon, je clôture là mes discussions. Je vais plutôt aller me préparer des cannes et dégager à la pêche. :-)

Bonne journée à vous.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Fév 2017, 13:20 
Hors ligne

Inscription: 22 Mar 2009, 11:02
Messages: 39
Vellereille a écrit:
Bonjour,

Je ne connais plus le nombre exact de licenciés en RW, mais, toutes catégories comprises (coup, carpe, carnassier, mouche,...) cela ne représente qu'une petite partie de l'ensemble des pêcheurs wallons.
Je suppose qu'un des licenciés fréquentant ce forum sera à même de donner une réponse plus précise à cette question.

Claude.


Merci, mais je me doutais bien qu'ils ne représentent qu'une minorité des + ou - 60.000 détenteurs du permis régional ...ce qui n'empêche que l'avis de tous doit, sinon être satisfait, au moins être entendu.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Fév 2017, 15:23 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Il est bien évident que même si une certaine catégorie de pêcheurs est peu représentée par rapport à l'ensembles des pêcheurs pratiquant en Région Wallonne,
il convient, dans la mesure du possible, de tenter de leur donner la possibilité de pratiquer leur loisir dans de bonnes conditions.
Il est d'ailleurs probable que des dérogations seront prévues, lors des concours officiels, en ce qui concerne les quotas de gardons/rotengles.

Cependant, il serait illogique et indélicat envers ceux ne pratiquant pas la compétition de supprimer une mesure utile pour la protection des peuplements piscicoles.
Si des mesures dérogatoires sont prévues lors des concours officiels, tant mieux, mais en dehors de cela, les pêcheurs de compétition doivent être soumis aux même règles que les pêcheurs ordinaires.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Fév 2017, 16:13 
Hors ligne

Inscription: 22 Mar 2009, 11:02
Messages: 39
Bonjour,
Voilà un avis que je ne peux que partager ! ...et la justification du fait que je ne signe pas la pétition qui circule.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Fév 2017, 21:32 
Hors ligne

Inscription: 07 Sep 2010, 07:22
Messages: 404
Localisation: Province de Liège
Bonsoir,
Vous vous rendez bien compte que je suis en train de vous parler de dizaines kilos de brèmes (et autres gros poissons) par week-end et pas de gardons ou de rotengle.
3 sacs poubelles de 100 litres remplis de poissons et de 5 à 10 pêcheurs à 4 ou 5 cannes chacun + la pêche de nuit. Allez vous balader au Hemlot ou à Lanaye un de ces quatre.
C'est pour moi une décision incohérente que je respecterai parce que c'est la loi mais qui est à côté du sujet.
Mais je ne me bats pas contre des moulins à vent, ça épuise.
Merci d'avoir partagé vos avis.

Bonne soirée à tous.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Fév 2017, 09:44 
Hors ligne

Inscription: 13 Fév 2008, 13:25
Messages: 1126
Localisation: Flémalle
cfra2701 a écrit:
Bonsoir,
Vous vous rendez bien compte que je suis en train de vous parler de dizaines kilos de brèmes (et autres gros poissons) par week-end et pas de gardons ou de rotengle.
3 sacs poubelles de 100 litres remplis de poissons et de 5 à 10 pêcheurs à 4 ou 5 cannes chacun + la pêche de nuit. Allez vous balader au Hemlot ou à Lanaye un de ces quatre.
C'est pour moi une décision incohérente que je respecterai parce que c'est la loi mais qui est à côté du sujet.
Mais je ne me bats pas contre des moulins à vent, ça épuise.
Merci d'avoir partagé vos avis.

Bonne soirée à tous.


C'est triste à voir :(

Sur Liège, pour certain "pêcheurs", c'est la même philosophie "tout garder pour revendre" mais, en toute légalité :?


La réforme de la pêche 2017

Le problème c'est que cela a été une simplification de la règlementation existante et pas une Nouvelle règlementation .

:arrow: Plus de règlementation sur les seaux à vif de - de 12l, mesure qui était demandée pour éviter le trafic des poissons (carpe, gardon,...) des eaux publiques vers les eaux privés... Donc en 2017 : 2 carpes max. de plus de 30cm et 30 gardons/rotangles par jour.

:arrow: Paradoxalement pour les brèmes "info ou intox :?: " c'était pour faire "plaisir aux pêcheurs de concours" comme le nombre de gardon était limité et qu'il y avait de nouvelle taille de capture plus élevée ... Donc en 2017: pas de limite pour les brèmes et autorisation de capturer les gobies toute l'année.

A+

Thierry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Fév 2017, 10:45 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

Je ne saurais dire si l'absence de restriction concernant la brème est consécutive à une demande des pêcheurs de compétition.
Cependant, lors des consultations préalables à la rédaction de cet arrêté, les représentants des pêcheurs, toutes techniques confondues, ont été écoutés.
Il est donc possible que l'absence de protection de la brème soit une mesure "compensatoire", prise en vue de satisfaire les pêcheurs de compétition.
La brème n'a jamais été considérée comme une espèce très "intéressante" pour la gestion piscicole, son caractère envahissant dans certains cours d'eau étant assez mal vu.
C'est sans doute la raison pour laquelle on a pas jugé bon de prendre des mesures pour la protéger, cela n'a pas une incidence importante sur la gestion piscicole et cela compense, dans une certaines mesure, le quota établi pour les gardons/rotengles.

Quant à l'abrogation de l'obligation d'utiliser un récipient d'une contenance de 12 litres maximum pour le transport de poisson vivant, je crois que c'est une bonne chose , dans les faits, cela ne servait pas à grand-chose car beaucoup trop facile à contourner.
L'établissement d'un quota est beaucoup plus efficace, surtout en ce qui concerne le contrôle, il suffit maintenant qu'un pêcheur détiennent plus de 30 gardons/rotengles pour que l'infraction soit établie.
Auparavant, un pêcheur pouvait sans problème détenir 150 gardons en bourriche pendant qu'il était en action de pêche et s'il désirait les emporter en vue de repeupler une eau privée, le seul risque (pratiquement inexistant) qu'il prenait c'était lorsqu'il quittait le lieu de pêche.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Fév 2017, 12:33 
Hors ligne

Inscription: 05 Oct 2016, 19:19
Messages: 140
cfra2701 a écrit:
Bonsoir,
Vous vous rendez bien compte que je suis en train de vous parler de dizaines kilos de brèmes (et autres gros poissons) par week-end et pas de gardons ou de rotengle.
3 sacs poubelles de 100 litres remplis de poissons et de 5 à 10 pêcheurs à 4 ou 5 cannes chacun + la pêche de nuit. Allez vous balader au Hemlot ou à Lanaye un de ces quatre.


Ok, c'est une problème.

Mais remettre en question la nouvelle règlementation et les avancées qu'elle apporte n'est pas correct.
Je ne signerai pas non plus cette pétition.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Fév 2017, 14:43 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonjour,

jf990224 a tout à fait raison.

Le fait que certains commettent des infractions ne signifie pas qu'une réglementation soit mauvaise.
S'appuyer sur le fait que certains pêcheurs ne respectent pas la loi pour critiquer le nouvel arrêté sur la pêche n'est pas très logique et intellectuellement malhonnête.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Fév 2017, 15:29 
Hors ligne

Inscription: 07 Sep 2010, 07:22
Messages: 404
Localisation: Province de Liège
Intellectuellement malhonnête?
Vous trouvez que limiter les gardons/rotengles à 30 par jour, c'est aider les agents à arrêter les gens qui n'emportent que des brèmes, carpes et aspes, toute l'année.
Je trouve pour ma part que le no-kill sur le blanc est la seule solution crédible.

Ce qui est intellectuellement malhonnête, c'est de ne pas réagir quand on fournit des dizaines de preuves de ces méfaits.

Et la pétition est probablement la seule solution pour remettre les responsables autour de la table pour en parler.


Dernière édition par cfra2701 le 23 Fév 2017, 17:42, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Fév 2017, 16:31 
Hors ligne

Inscription: 05 Oct 2016, 19:19
Messages: 140
cfra2701 a écrit:
Vous trouvez que limiter les gardons/rotengles à 30 par jour, c'est aider les agents à arrêter les gens qui n'emportent que des brèmes, carpes et aspes, toute l'année.

Mais en quoi limiter les gardons/rotengles à 30 par jour est-il gênant ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Fév 2017, 17:41 
Hors ligne

Inscription: 07 Sep 2010, 07:22
Messages: 404
Localisation: Province de Liège
Dans l'absolu, ce n'est pas gênant.
Néanmoins, lorsqu'un club de pêche doit demander une dérogation pour un intime ou un entraînement, il passe après tous les autres types de concours fédérés.
Ce qui retarde les autorisations, diminue les chances de pouvoir les obtenir et limite le nombre de lieux qui peuvent accueillir plus de 10 pêcheurs.
Et puis, je comprends la raison piscicole mais pas le pourquoi de ne pas limiter aussi les poissons visés par les braconniers.
Je n'ai pas l'impression que de nombreux pêcheurs reprennent encore du poisson blanc chez eux. Le catch and release aurait été, à mon sens encore plus proche de la protection de la faune et aurait permis, avec les moyens du bord, de gérer les contrevenants.
Et ma réflexion sur la brème ne rentrait pas en compte pour la partie piscicole mais plutôt pour la partie "loi de pêche".
Cette AGW ne tient pas compte de certains points importants et urgents remontés par les fédérations. Elle a l'extrême mérite d'exister après des années d'immobilisme mais elle aurait pu être plus proche de la réalité que nous subissons chaque week-end, même pour les pêcheurs de loisir.
J'ai aussi discuté avec des représentants de fédé des services rendus, du mieux qu'ils peuvent, par les agents et la DNF par rapport au prix du permis. Nous sommes probablement le pays où le permis est le moins cher, d'où, pour moi aussi le manque de moyen attribué aux organismes en charge. (Ce qui me pose d'ailleurs un problème d'éthique vis-à-vis des agents qui prennent d'énormes risques lors de leurs interventions dans certaines conditions - organiser des interventions garde-pêche/police semble compliqué)

On peut remarquer aussi une chute de motivation des associations locales vis-à-vis du manque de responsabilité (et donc pour moi de confiance) qu'on leur accorde. Je pense qu'on peut dire que les modèles français et anglais ont fait leur preuve dans la gestion.

C'est la raison pour laquelle je trouve que cette réforme a apporté une certaine facilité de comprendre mieux la réglementation mais qu'elle laisse un goût décevant. Je peux convenir que la pétition ne cible pas les soucis que je développe avec vous mais je ne trouve pas utile d'en créer une sur le côté et de disperser les votes.
Il me semble avoir compris que quelques amendements seront apportées fin mars, après les interventions concernant la compétition, et que cela permettrait de faire réagir le politique.

Bonne soirée.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Fév 2017, 20:05 
Hors ligne

Inscription: 22 Sep 2006, 19:07
Messages: 3229
Localisation: Vellereille
Bonsoir,

Pour cfra2701,

Je comprends très bien ta façon de voir les choses mais le gros problème c'est que, dans la pratique, ce serait difficilement réalisable.

Le fait d'avoir la possibilité de prélever du poisson pour le consommer est la seule réelle justification de la pêche de loisir.
Lors de réunions auxquelles j'ai participé par le passé, les mouvements de protection animale étaient déjà contre le fait que de plus en plus de pêcheurs pratiquaient le no-kill et produisaient régulièrement des revues spécialisées (principalement carpistes) pour étayer leur argumentation.
Ces revues contenaient de nombreuses photos de carpes capturées et destinées à être relâchées dont la bouche était en très piteux état.
Certaines de ces associations comparaient même la pêche en no-kill à une corrida, arguant que le poisson n'était plus qu'un jouet destiné à donner du plaisir aux adeptes du no-kill.
Ils évoquaient régulièrement l'exemple de la Suisse où les organisations de protection animale avaient organisé une campagne de sensibilisation qui avait eu pour résultat que le gouvernement a été obligé de sortir une loi interdisant toute pêche en no-kill, tout poisson maillé capturé en période d'ouverture devant être sacrifié immédiatement.
Pour le moment, nous n'en sommes heureusement pas encore arrivés là chez nous.
Cependant, il ne faut pas se leurrer, les organisations de protection animale sont nettement mieux organisées que nous et si elles se mettent en tête de faire campagne contre la pêche de loisir, cela ne serait pas perdu d'avance.
On a déjà pu constater le résultat qu'elles ont obtenu chez-nous avec la tenderie et la chasse à cour.
De même, au Royaume Uni elles ont réussi à faire interdire la chasse à cour au renard qui était pourtant un "sport national" au même titre que le cricket.
Il faut bien se dire que si une pétition initiée par des pêcheurs rassemblera péniblement quelques milliers de signatures, les organisations de protection de la nature en rassembleraient sans aucun problème plusieurs dizaines voire même centaines de milliers.

D'autre part, lorsque qu'un arrêté prévoit des mesures de protection pour tel ou tel poisson, ça ne peut pas être fait au hasard, cela doit pouvoir se justifier pour des raison de protection environnementale ou, à la rigueur, d'intérêt halieutique.
On ne pourrait pas, par exemple, décréter des mesures de protection pour le gobie, la perche soleil ou le poisson-chat.
C'est la même chose pour la brème qui ne présente guère d'intérêt dans la gestion piscicole et peut même devenir envahissante dans certains cours d'eau, des mesures visant à sa protection seraient difficilement justifiables.

Claude.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Fév 2017, 06:54 
Hors ligne

Inscription: 18 Nov 2015, 23:38
Messages: 240
Il y a visiblement 2 débats...où tout le mode a raison...CFRA, crois-tu qu'un quota sur la brême aurait limité les prélèvements par ces bracos notoires ? Non évidemment, ils auraient fonctionné de la même manière. Et si un ou l'autre de temps à autre se faisait controler en infraction, il y en a des dizaines qui passeraient entre le mailles du filet (pour des pêcheurs c'est le comble...).

Pour moi, la nouvelle loi est globalement bonne. Mais il faut que la RW se donne les moyens de renforcer les controles. N'est-ce pas un brin fataliste de se dire qu'on n'a pas les moyens ? Pourquoi les hollandais et les espagnols les ont-ils, eux ? Et dans les pays de l'est ? Allez un peu braconner la-bas, vous verrez de suite le résultat! On ne se donne pas les moyens car la pêche et les poissons n'intéresse personne (enfin pas grand-monde), c'est tout!

Bonne journée

P


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Fév 2017, 08:42 
Hors ligne

Inscription: 07 Sep 2010, 07:22
Messages: 404
Localisation: Province de Liège
Non, je ne dis pas que la restriction su la brème aurait solutionné le problème.
Je dis juste que ça permettrait de les verbaliser plus facilement, puisqu'ils se sont adaptés et ne prennent plus de prunes.
Si on les contrôlait plus souvent en délit avec amendes à la clé, après quelques fois, je ne suis pas sûr que leur trafic leur serait toujours aussi intéressant.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 51 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com
Fatal: Not able to open ./cache/data_global.php